Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 28 février 2007

Tiers monde ?

Bonjour,

 j'ai remarqué qu'il est fréquent que l'on évoque le "tiers monde" pour  désigner un pays sous développé ou sans culture ...

ainsi j'ai voulu préciser ici qu'il s'agit là d'une erreur trés répandue de nos jours ..

 

Le terme tiers monde a été inventé par l'économiste et démographe français Alfred Sauvy en 1952, en référence au tiers état (de l'abbé Sieyès) français sous l'Ancien Régime, afin de désigner l'ensemble des pays du globe qui n'appartenaient ni au bloc occidental (Amérique du Nord, Israël, Europe de l'Ouest, Australie…), ni au bloc communiste (URSS, Chine, Europe de l'Est…).

« car enfin, ce tiers monde ignoré, exploité, méprisé comme le tiers état, veut lui aussi, être quelque chose »
(article Trois mondes, une planète, L'Observateur, 14 août 1952)

Le concept fut critiqué comme étant capitaliste en URSS, et comme étant une invention bourgeoise par Régis Debray.

Après la chute du mur de Berlin, le terme semble tomber en désuétude, car d'une part, il n'existe plus de second monde (le monde soviétique) et d'autre part, la vision néolibérale ne voit pas de tiers-monde, dès lors que tout le monde serait, selon eux, soumis aux mêmes règles.

Le terme reste parfois utilisé comme une simplification de langage pour désigner l'ensemble des pays en développement. La plupart sont africains, asiatiques et sud-américains.

10:05 Écrit par petitprince dans origine des mots/expressions | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : tiers monde |  Facebook

mercredi, 21 février 2007

Djebba : en voici des photos

j'ai réussi à trouver des photos du parc montagnard Djebba .. excellent endroit pour changer d'air et s'éloigner du stress tunisois ..

 source : http://www.wfu.edu/~monumc/pictures.htm

 medium_cimg0623.2.jpgmedium_cimg0624.2.jpgmedium_cimg0626.jpgmedium_cimg0629.jpgmedium_cimg0630.jpgmedium_cimg0631.jpgmedium_cimg0635.jpgmedium_cimg0639.jpgmedium_cimg0643.jpgmedium_cimg0645.jpg

medium_o615z82hbq09c.jpg

11:20 Écrit par petitprince dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : djebba tourisme |  Facebook

Dougga, mon escapade préférée

Dougga c'est ma destination préférée pour les sortie rurale ... elle se trouve juste aprés Teboursouk, dans une zone d'une verdure magique ...

voici un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. qui en parle :

Dougga, ou Thugga, est un site antique situé au nord-ouest de la Tunisie.
medium_800px-Dougga_caelestis.jpg
Par sa beauté et son intérêt historique, ce site est classé sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. La cité se trouve en pleine campagne et est encore aujourd'hui bien protégée de l'urbanisme moderne contrairement à Carthage qui est copieusement pillée et reconstruite au cours du temps.
medium_800px-Dougga_capitole_1900.jpg
Ce site est remarquable par sa taille (70 hectares), la bonne conservation de ses monuments et sa diversité historique (punique, numide, romaine et byzantine). Parmi les monuments qui font la renommée de Dougga, on trouve le mausolée libyco-berbère, le Capitole, le théâtre ainsi que les temples de Saturne et de Junon Caelestis.

 medium_Dougga_theatre.jpg

 

09:07 Écrit par petitprince dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Tunisie Tourisme Jem |  Facebook

mardi, 20 février 2007

Jénin Jénin

 

 medium_screen_grab_jeninjenin.jpg

 

 

 

 

aussi j'ai vu le documentaire "jénin jénin" de Mohamed Bakri, qui montre les atrocités commises par la TSAHAL ou la main du Diable juif dans le camedium_jenin-massakre.jpgmp des réfugiés à Jénin ..

 Description: Quelques jours après l’invasion de Jénine par l’armée israélienne, un vieil homme se fraye un chemin parmi les décombres des habitations du camp de réfugiés et implore Allah. Dans cette petite enclave palestinienne mise à feu et à sang, des hôpitaux ont été éventrés sous les bombardements aériens et un nombre important d’habitants dont des enfants, des femmes, des vieillards et des handicapés ont été touchés par l’offensive de l’armée israélienne. Choqués par la densité du drame, des résidents témoignent des atrocités et des massacres commis; ils expriment leur révolte contre l’oppression et contre les humiliations subies. Les traumatismes liés à l’agonie d’enfants et à la mort d’innocents s’ajoutent aux ambitions, aux espoirs et aux rêves annihilés. Impuissant, le peuple palestinien crie sa souffrance et sa colère au reste du monde. ••//•• Interdit en Israël, un document-choc, tourné à chaud et dédié au producteur Iyad Samudi, tué par les soldats israéliens quelques jours après la fin du tournage. ••//•• Prix du meilleur film au Festival international du film de Carthage en 2002, Prix International du Documentaire et du Reportage Méditerranéen 2003.

 

 regardez cet extrait : http://www.dailymotion.com/maxula/video/x190xh_extraits-de-jenin-jenin

 

 

 

medium_jenin-aerea1.jpg

medium_jeninjenin.jpg medium_11.jpgmedium_jenin_couch.jpg

09:00 Écrit par petitprince dans méditations | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook

Indigènes ...

 medium_afficheindigenes.jpeg

j'ai vu dernièrement le film "indigènes" de Rachid Bouchareb et avec Djamel Debbouze, Samy Naceri et Samy Bouajila ...

j'ai été encore une fois frappé par une vérité qui ne correspond pas du tout avec les slogans et les "leçons" que les occidentaux nous donnent sur, notamment la liberté, la démocrayie, l'humanisme etc ...

voilà un pays européen, qui se veut l'image de ces valeurs et ces idéaux, mais qui ignore totalement les droits de ceux qui lui ont permis d'avoir des honneurs grandiosement fêtés chaque année ...

sans ces braves nord africains (ou pieds noirs) y aurait pas eu un 14 juillet ...

et pourtant

ils sont considér des êtres inférieurs, ils n'ont pas été honorés et pire encore on essaye de les effacer de l'histoire, comme pour mentir aux Français ... et le comble on leur sert même pas les pensions auxquelles il avaient droit et ce, depuis 40 ans

 j'ai entendu dire que depuis un moment la France, notamment acculée par la vague du film, a du reconnaitre la bravoure de ces hommes et elle les a réhabilités dans leur droit de "anciens combattants pour la liberté"

moralité : l'occident nous ment consatmment et sans arrêt ... je suis triste pour tous mes compatriotes manipulés ...

guellou égalité et mondialisation

 mon cul oui ... c'est une nouvelle colonisation  ... celle des têtes ...

 

 

synopsis du film :

1943. Ils n'avaient encore jamais foulé le sol français, mais parce que c'est la guerre, Saïd, Abdelkader, Messaoud et Yassir vont s'engager comme 130 000 autres "Indigènes" dans l'armée française pour libérer "la mère patrie" de l'ennemi nazi. Ces héros que l'histoire a oubliés vaincront en Italie, en Provence, et dans les Vosges, avant de se retrouver seuls à défendre un village alsacien contre un bataillon allemand.

Bande Annonce :  http://tadrart.com/tessalit/indigenes/trailer_wmv.html

08:25 Écrit par petitprince dans Film | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : Indigènes France |  Facebook

mercredi, 14 février 2007

St Valentin, ou la session de rattrappage des amoureux

aujourd'hui, 14 février, tout le monde (et oui merci mondialisation de mon oreille) fête l'amour ..;

 mais comment fêter un amour ?

 un amour ça se vit ... quotidiennement

ça se fête tous les jours .. à chaque instant ...

a-t on besoin d'une date pour fêter son amour ?

pour moi non !

c'est pour ça je pense que la St Valentin et la session de rattrappage des amoureux défaillants 

07:50 Écrit par petitprince dans méditations | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Amour St Valentin |  Facebook

vendredi, 09 février 2007

Milan Kundera dixit ...

[...] la source de la peur est dans l'avenir, et qui est libéré de l'avenir n'a rien à craindre.
(La lenteur, p.10, Folio n° 2981)

  Avoir un enfant, c'est manifester un accord absolu avec l'homme. Si j'ai un enfant, c'est comme si je disais : je suis né, j'ai goûté à la vie et j'ai constaté qu'elle est si bonne qu'elle mérite d'être multipliée.
(La valse aux adieux, trad. François Kérel, p.158, Folio n°1043)

Selon la manière dont on le présente, le passé de n'importe lequel d'entre nous peut aussi bien devenir la biographie d'un chef d'État bien-aimé que la biographie d'un criminel.
(Risibles amours, trad. François Kérel, p.38, Folio n°1702)

Le piège de la haine, c'est qu'elle nous enlace trop étroitement à l'adversaire.
(L'immortalité, trad. Eva Bloch, p.44, Folio n°2447)

Le souci de sa propre image, voilà l'incorrigible immaturité de l'homme.
(L'immortalité, trad. Eva Bloch, p.319, Folio n°2447)

07:51 Écrit par petitprince dans méditations | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : milan kundera littérature |  Facebook

mercredi, 07 février 2007

متر مربع في السجن


هو البابُ، ما خلفه جنَّةُ القلب. أشياؤنا



- كُلُّ شيء لنا - تتماهى. وبابٌ هو الباب،


بابُ الكنايةِ، باب الحكاية. بابٌ يُهذِّب أيلولَ.


بابٌ يعيد الحقولَ إلى أوَّل القمحِ.


لا بابَ للبابِ لكنني أستطيع الدخول إلى خارجي


عاشقًا ما أراهُ وما لا أراهُ.


أفي الأرض هذا الدلالُ وهذا الجمالُ ولا بابَ للبابِ?


زنزانتي لا تضيء سوى داخلي..


وسلامٌ عليَّ، سلامٌ على حائط الصوتِ.


ألَّفْتُ عشرَ قصائدَ في مدْح حريتي ههنا أو هناك.


أُحبُّ فُتاتَ السماءِ التي تتسلل من كُوَّة السجن مترًا من الضوء تسبح فيه الخيول،


وأشياءَ أمِّي الصغيرة..


رائحةَ البُنِّ في ثوبها حين تفتح باب النهار لسرب الدجاجِ.


أُحبُّ الطبيعةَ بين الخريفِ وبين الشتاءِ،


وأبناءَ سجَّانِنا، والمجلاَّت فوق الرصيف البعيدِ.


وألَّفْتُ عشرين أُغنيةً في هجاء المكان الذي لا مكان لنا فيهِ.


حُرّيتي: أن أكونَ كما لا يريدون لي أن أكونَ.


وحريتي: أنْ أوسِّع زنزانتي: أن أُواصل أغنيةَ البابِ:


بابٌ هو البابُ: لا بابَ للبابِ



لكنني أستطيع الخروج إلى داخلي، إلخ.. إلخ..


Mahmoud DARWICH

18:01 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

قصيدة درويش عن أمه

elle était devenue célébre lorsque Marcel Khalifé l'a chantée


أحنُّ إلى خبز أُمي
وقهوة أُمي
ولمسة أُمي..
وتكبرُ فيَّ الطفولةُ
يومًا على صدر يومِ
وأعشَقُ عمرِي لأني
إذا مُتُّ،
أخجل من دمع أُمي!
خذيني، إذا عدتُ يومًا
وشاحًا لهُدْبِكْ
وغطّي عظامي بعشب
تعمَّد من طهر كعبكْ
وشُدّي وثاقي .. بخصلة شَعر ..
بخيطٍ يلوِّح في ذيل ثوبكْ ..
عساني أصيرُ إلهًا
إلهًا أصيرُ ..
إذا ما لمستُ قرارة قلبك !
ضعيني، إذا ما رجعتُ
وقودًا بتنور ناركْ ..
وحبل غسيل على سطح دارك
لأني فقدتُ الوقوفََ
بدون صلاة نهارك
هَرِمْتُ، فردّي نجوم الطفولة
حتى أُشارك
صغار العصافير

درب الرجوع .. لعُش انتظارِك !

17:40 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

الطفل و الطيارة

quand j'étais enfant cette chanson de Marcel Khalifé me touchait beaucoup


الطفل و الطيارة

كان في مرة طفل صغير...
عم يلعب بالحارة... عم بيفتش على خيطان تيطير طيارة
إتطلع بالجو وقال... مدري شو عم يلمع
شوفوا شوفوا الطيارة...
جاي لعندي طيارة.
هاي طيارة كبيرة ما بدى خيطان...
وجوانحها أكبر من بيت الجيران...
فرفح قلبو وطار... على جناح الطيارة
والسما كلها أسرار... حكيتله أسراره
وقف بالساحة ينده رفقاته...
كان هدير الطيارة أقوى من كل الأصوات
تجمعوا الولاد... وفاتوا باللعبي...
وهزت البلاد... قصة متل الكذبة.
والهدير تحول لدخان كبير... ومدري شو صار...
دق النفير.
الطيارة الحاملي قصص وأشعار...
شعلت الأرض وهدمت الدار...
وهدمت الدار... وهدمت الدار
طارت الحدود...
حدود الولدني... برق ورعود تقصف على الدني
طارت اللعبي... وطارت معها القصة...
وصاروا الولاد شقفة من القصة.
القصة مكتوبي على سطيحات الضيعة...
والضيعة الهيوبي ولعت مثل الشمعة
والشمعة بتضوي... والصرخة بتدوي.
آ آ آ ه ... آ آ آ ه... آ آ آ آ آ ه

17:30 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook