Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 02 février 2007

moughamarat mouaten fil CNSS

pendant deux jours ... je me suis trouvé propulsé dans une autre dimension, celle des formalités administratives, et plus précisémment les formalités auprés de la CNSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS !


croyez moi j'en ai vu de toutes les couleurs !

je vais essayer de me rappeler de tout ... car "malheureusement' j'ai une mémoire sélective : j'oublie vite les choses qui m'énervent !

le labyrinthe des bureaux :

tu te pointe au guichet "informations" et tu demandes des renseignements : que faire et le faire comment pour obtenir une attestation précise ... tout de suite tu commence à jouer ton nouveau rôle improvisé : celui de la balle ! et oui on te passe d'un bureau à un autre trés facilement .. plus aisément que le mileu de terrain du Brésil !

et là une chose te saute aux yeux ! la moitié des bureaux sont vides à 10h du mat' !

bien sur les "répondeurs" te disent : en réunion, en commission, et des fois en congé ... c'est sans commentaire ..; surtout que plus tard, quant t'en pouvais plus et que t'avais décidé de frapper toutes les portes et que tu en trouves certains mhallguin ... c'est pas la joie !

bien sur aucun ne prend l'initiative, ni la responsabilité de faire SON travail !

finalement tu échoues au bureau du CHEF, tu l'attends "évidemment" il est pas dans son bureua !

car comme dit le fameux ver arabe : "idha kena rabbou el bayti beddoffi dhariban *** fala taloumanna assighara idha rakasou"

et là quand il est disposé à te voir tu passes à autre chose :

le calvaire des guichets :

alors là, croyez moi c'est apocalyptique !

besmellah : tu entres ... tu repasses par le guichet des renseignement : bizarrement d'ailleurs c'est le meilleur guichet : le type est compétent et t'accueille assez bien ...

toutefois une nouvelle composante chiante entre en jeu : les autres mouatinins (citoyens) ! tu parles au guichet, et soudain les gens se pointent à côté de toi, ils entendent tout et lisesnt tes papiers et y en a même qui essayent de conseiller !!!!!!!!!!! autrement dit aucune discretion ni descence !

wallah ça m'a fait mal au coeur : c'est de l'ignorance pure et surtout trés dure !

tu finis par être auguillé sur un des guichets : et là ... tu as ton numéro, 422 en l'occurence .. tu regardes : le dernier affiché est le 421 ... mais ta joie ne va pas durer : y a trois guichets mais y a personne ... à 10h30 ! tu regardes plus loin tu les voient un peu en retrait des guichets ... ils rigolent ... et toi tu ne sais que faire ... tu regrette ne pas avoir un fumigène sur toi pour attirer l'attention ... et ton éducatioon t'interdis de faire une scène ... alors tu ne t'assois point ... et tu te rapproches des guchets ... et là ouf ! ils sont vivants ! ils bougent ! et même que une d'entre eux vient finalement te voir ... enfin

tu fais toutce qu'il faut .. payes tout ce qu'il faut ... et tu crois le cauchemar terminé

foutaise ! il manque la signature de l'attestation finalement prête

on t'oriente encore vers une nouvelle personne .. t'en a marre et ça se voit ..

tu as déjà perdu trop de temps ..

tu vas quand même voir l'agent ... et là tout de suite :

- il est 11h, donc trop tard ... reviens à 14h m!!!

- non mais ça ferme à quelle heure le matin ?

- c'est pas de ma faute ... c'est que la personne qui signe n'est pas là avant cette heure !

et voilà le verdict est donc sans appel ... il va falloir aller en "prolongations"

les prolongations :

sans vous retenir davantage, bien sur à 14h rien n'est signé ... tu es exaspéré mais t'as pas le choix ! profile bas ... tu supplies l'agent de faire son boulot, sinon tu risque d'être éliminé d'un appel d'offre  ...

il a finalement pitié de toi ... il va vers un de ses subordonnés et lui demande d'aller chercher la misérable attestation ..

tu attends ...

le type reviens .. et te dit tout bonnement : va prendre  un café et revient  !!!!!!!!!!!!!!!

là t'es vraiment à bout de nerfs .. tu es partagé entre crier ou pleurer ...

mais ton organisme arrive à produire un sursaut de lucidité ...

tu attends un peu ... puis tu vas boire ton café :(

apré à ton retour bien sur que rien n'est encore prêt ...

là tu vas au chef ... ton ton de voix grimpe un peu .. et là les ordres deviennet fermes et tu as finalement ton attestation ..


plus tard dans le parking tu réfléchis à tout .. à ce peuple .. à ce pays .. est tes cocitoyens  .. tu as mal au coeur et tu es partager entre un sentiment de pitié et un sentiment de haine


ibtassem ennaha tounes ....



17:55 Écrit par petitprince dans insolite | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : aie ! fun ! tunisie ! cnss |  Facebook

Commentaires

2ebki 2ennahou 2ettakhalouffff....

Écrit par : TUNISIENDOCTOR | vendredi, 02 février 2007

ikeb sa3dhom! c'est tout ce que j'ai à dire

Écrit par : 24faubourg | samedi, 03 février 2007

t9oul demi finale coupe
:D

Écrit par : midou.de | jeudi, 08 février 2007

Pourvu que ca m'arrive pas ces jours ci :(
je stresse déjà :)))
Ca va pas s'améliorer d'ici qq jours za3ma? qq mois? voir qq années? je sais bien ke ce sera tjs pareil :)
zayed!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
je FOOONNNNNNNNNNCEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

Écrit par : hend | mardi, 17 juin 2008

Les commentaires sont fermés.