Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 21 février 2006

They are the world ...

VIENNE (AP) - L'historien britannique d'extrême droite David Irving, 67 ans, a été condamné lundi à trois ans de prison par un tribunal de Vienne pour avoir nié l'extermination des juifs par les nazis.

voici ce que je viens de lire dans les news !

si j'ai bien compris, l'historien condamné aurait simplement exprimé son opinion sur le fameux Holocauste ... donc dans ce cas, c'est clair : y a pas de liberté d'expression quand ça concerne les juifs !

et même plus : c'est un délit grave qui est sanctionné de trois ans de prison !

c'est à dire que parce qu'on aura dit : je ne crois pas que l'extermination des juifs a bien eu lieu, on mérite selon les lois et les règles européennes en général, d'être privé de toutes ses libertés individuelles, c'est à dire emprisonné, pendant 3 longues années !

par contre, les mêmes lois défendent farouchement la liberté d'"expression" quand l'on insulte le prophète du tiers de la planète ! et les coupables sont aucunement condamnés !

mais dites moi : dans quel monde nous vivons ?

le constat est trés édifiant : il y a deux mondes, deux poids et deux mesures ... c'est comme si nous n'étions pas sur la même planète ...

franchement plus ça va, plus j'ai du mal à croire à toutes ces chansons humanitaires ... je ne peux même plus écouter "we are the world" ... je l'entend plutôt :"they are the world" ... nous notre monde à nous ne compte pas tant qu'il n'aura pas ressemblé au leur ... autrement dit tant que nous serons nous mêmes nous ne ferons jamais partie de ce monde ...

08:50 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook

lundi, 13 février 2006

Origine de l'expression "croque-mort"

Dans les temps anciens, pour s'assurer que quelqu'un était bien décédé, l'usage voulait qu'une personne en charge de cette vérification morde violemment un des doigts de pied de la victime (généralement le gros orteil). Si rien ne se passait, la personne était déclarée morte.


C'est donc de là que vient l'appellation de croque-mort. Cette fonction de croque-mort, qui était en fait comme une vraie charge (comme les bourreaux), se transmettait de père en fils depuis la nuit des temps.

Or, un jour, il arriva une catastrophe : le dernier croque-mort, bien qu'ayant eu de nombreux enfants, n'avait aucun garçon. Sa fille aînée  reprit donc sa charge. Mais voilà que la première victime qu'elle eut à traiter  était un
homme qui avait eu une grave maladie. La gangrène l'avait en partie  gagné et on lui avait coupé les deux jambes jusqu'à la hauteur des cuisses.
La jeune fille examina la situation et mordit donc, avec tendresse et précaution, le premier membre inférieur qu'elle put trouver.
Ce fut à cette époque, et très précisément dans ces circonstances, que l'on passa de l'_expression de croque-mort à celle de pompe funèbre.

Liberté d'expression bis

hier j'ai eu la chance de voir le film documentaire de Gillo PONTECORVO "la bataille d'Alger" (the battle of Algiers) ... un film si bien fait que l'on oublie presuqe que c'est un film ! et la musique originale du grand Ennio MORRICONE ne pouvait qu'appuyer encore plus la sensation de véracité des scènes ...

aprés le film, y avait diversdocumentaires autour (eh oui c'est l'avantage des DVDs) et franchement, et outre l'effet de la violence "coloniale" de la France ... j'ai été choqué d'apprendre que ce film fut interdit en France pendant de longues années !

et oui encore une super preuve de la "liberté d'expression" à l'occidentale ...

autre chose .. c'est étonnant la manière avec laquelle la France a réussi à nous faire oublier ses crimes coloniaux ... à tel point qu'aprés seulement 40 ans, voire moins, la mémoire des peuples que ce soit tunisien ou algérien ne semble plus porter la moindre cicatrice ... alors que le crime fut énorme !

cela dit long du pouvoir des médias dans la manipulation des opinions et dans le formatage des mémoires ...

 

07:45 Écrit par petitprince | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

samedi, 11 février 2006

44 heures de conduite non-stop

Un camionneur contrôlé en Allemagne après 44 heures de conduite non-stop

BERLIN (AFP) - Un chauffeur de poids lourds allemand, qui s'était endormi à l'intérieur de son véhicule à l'arrêt à Ludwigshafen (sud-ouest de l'Allemagne), avait conduit auparavant sans interruption pendant 44 heures. Selon la police, le chauffeur, âgé de 24 ans, originaire du nord de l'Allemagne, s'était endormi dans sa cabine vendredi matin, alors qu'il attendait l'ouverture de l'entreprise où il devait livrer sa cargaison. Il a été réveillé par les policiers qui ont constaté sur son "mouchard", le chronotachygraphe qui enregistre les temps de conduite, qu'il était au volant depuis mercredi matin, soit depuis 44 heures.

Les policiers, qui n'ont pas précisé quel trajet avait effectué le chauffeur, ont confisqué les clefs du véhiule.

09:38 Écrit par petitprince | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

vendredi, 10 février 2006

EAU ou COCA ? that's the question !

Un verre d'eau enlève la sensation de faim pendant la nuit pour presque

100% des personnes au régime, comme le démontre l'université de
Washington.

Le manque d'eau est le facteur N° 1 de la cause de fatigue pendant la
journée.

Des études préalables indiquent que de 8 à 10 verres d'eau par jour
pourraient soulager significativement les douleurs de dos et des
articulations pour 80% de personnes qui souffrent de ces maux.

Une simple réduction de 2% d'eau dans le corps humain peut provoquer une
incohérence de la mémoire à court terme, des problèmes avec les
mathématiques et une difficulté de concentration devant un ordinateur ou
une page imprimée.

Boire 5 verres d'eau par jour diminue le risque de cancer du colon de 45 %
et peut diminuer le risque de cancer du sein de 79% et de 50% la
probabilité de cancer de la vessie.

Bois-tu la quantité d'eau que tu devrais, tous les jours ?
COCA COLA

Dans beaucoup d'états des USA les patrouilles ferroviaires chargent deux
galons (~ 7,5 litres) de Coca Cola dans leur porte-bagages pour nettoyer
le sang sur la route après un accident.

Si on met un os dans un containeur avec du Coca Cola, l'os se dissoudra en
2 jours.

Pour nettoyer le WC : versez une canette de Coca Cola et laissez reposer,
ensuite tirez la chasse d'eau.

L'acide citrique du Coca Cola ôte les taches sur la vaisselle.

Pour enlever des taches de rouille du pare-chocs chromé des autos frottez
le pare-chocs avec un morceau de feuille d'aluminium détrempée avec du
Co! ca Cola.

Pour nettoyer des objets rongés par des pertes de liquide de batteries
d'automobiles, versez une canette de Coca Cola sur la corrosion.

Pour enlever des taches de gras des vêtements verser une canette de Coca
Cola dans la machine à laver avec les tissus tachés et ajouter la lessive.
Le Coca cola aidera à enlever les taches de gras.

Le Coca Cola aide même à nettoyer le pare-brise des automobiles.

Pour notre information :

Le principe actif du Coca Cola est l'acide phosphorique.

Son PH est 2.8 et dissout un ongle en 4 jours environ.

L'acide phosphorique en outre vole le calcium des os et est la principale
cause d'augmentation de l'ostéoporose.

Il y a quelques années, une étude fut réalisée en Allemagne pour connaître
les raisons d'apparition de l'ostéoporose chez des enfants de 10 ans
(pre-adolescents). Résultat : excès de Coca Cola, à cause d! u manque de
contrôle des parents.

Les camions qui transportent le Coca Cola sont identifiés avec une
tiquette: "MATERIEL DANGEREUX" .

Les distributeurs de Coca Cola l'utilisent pour nettoyer les moteurs de
leurs camions de plus de 20 ans.

Encore un détail : le Coca light est considéré par les médecins et les
chercheurs encore plus comme une bombe à retardement à cause du mélange
Coca + Aspartame, suspecté d'être la cause du Lupus et des dégénérations
du systême nerveux.

Et pour finir, il est conseillé de ne jamais se laver les dents après
avoir bu du Coca Cola parce qu'il enlève tout l'émail, et il l'enlève pour
toujours !

Alors, verre d'eau ou de Coca ?
merci khalyl

17:45 Écrit par petitprince dans Science | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

jeudi, 09 février 2006

Tribute to the Magic ..

Biographie

Naissance d'un prodige

Initié aux joies du pilotage dès son plus jeune âge, Ayrton Senna disputa ses premières compétitions de karting à l'adolescence. Champion d'Amérique du Sud de kart en 1977, puis vice-champion du monde de la spécialité en 1978 et 1979, il fait en 1981 le grand saut vers l'Angleterre, passage quasi-obligatoire pour rêver à une grande carrière internationale. En Angleterre, Senna ne tarda pas à se forger une solide réputation dans le milieu du sport automobile. Champion d'Angleterre de Formule Ford en 1981, champion d'Angleterre de Formule Ford 2000 en 1982, il décrocha en 1983 le très prisé championnat d'Angleterre de Formule 3.

La rapidité de Senna, allié à un style en piste très agressif ne passa pas inaperçue et déjà, les plus prestigieuses écuries de Formule 1 avaient le garçon à l'oeil. Durant l'été 1983, alors que sa saison de Formule 3 n'était pas achevée, il fut convié à un test par l'écurie Williams. Quelques mois plus tard, ce sont les prestigieuses équipes McLaren et Brabham qui testèrent le jeune espoir brésilien. Mais pour diverses raisons, toutes ces grandes équipes ne furent pas en mesure de proposer à Senna un volant pour le Championnat du monde de Formule 1 1984. C'est donc finalement au sein de la plus modeste équipe Toleman que Senna effectua ses débuts en GP.

S'il était alors considéré comme l'un des grands espoirs de la Formule 1, Senna effectua ses premiers pas dans le championnat du monde de manière relativement anonyme, dans le ventre mou du peloton. Mais son statut changa soudainement à l'occasion du GP de Monaco 1984, le cinquième GP de sa carrière. Alors que des trombes d'eau s'abattaient sur la Principauté et mirent en déroute la plupart des tenors, Ayrton Senna livra une prestation de toute beauté. Parti du fond de grille, il était sur les talons du leader Alain Prost lorsque la course fut stoppée pour raisons de sécurité. Cette performance lui valut de voir à nouveau affluer les offres des plus grandes équipes. Fin 1984, il rejoignit ainsi l'écurie Lotus-Renault.

Premiers succès

Chez Lotus, au sein d'une équipe capable de jouer régulièrement la victoire, Senna confirma immédiatement son potentiel en remportant en début de saison le GP du Portugal disputé sous le déluge. Plus tard dans l'année, c'est sur le très sélectif tracé de Spa-Francorchamps qu'il remporta sa deuxième victoire. Chez Lotus, Senna était particulièrement apprécié car outre ses qualités de pilotage, il faisait preuve d'une acuité rare dans le dialogue technique avec les ingénieurs. En 1986 et 1987, Senna continua de jouer les premiers rôles en F1, décrochant au passage sa première victoire à Monaco (ainsi que la dernière victoire de l'écurie Lotus au volant de la Lotus 99T), mais sans parvenir à véritablement prétendre au titre mondial, l'écurie Lotus apparaissant un peu limitée face aux deux grosses équipes qu'étaient Williams et McLaren.

La rivalité avec Prost

En 1988, la carrière de Senna prit une nouvelle dimension avec son arrivée (conjointement à celle du motoriste Honda) chez McLaren. Pour Senna, l'arrivée chez McLaren marqua aussi le début de sa grande rivalité avec Alain Prost, son nouvel équipier, et alors considéré comme le meilleur pilote du monde. 1988 fut la saison de la consécration pour Senna puisqu'il remporta son premier titre mondial. Titre décroché au GP du Japon à l'occasion de l'avant-dernière épreuve du championnat à la suite d'une folle remontée rendue nécessaire par un départ complètement manqué.

En 1989, Prost prit sa revanche sur Senna. Mais autant la saison 1988 avait été celle de l'entente cordiale entre les deux équipiers, autant 1989 fut celle de la polémique. En 1988, il avait été certes question du traitement de faveur des motoristes de Honda en direction de Senna au détriment de Prost, et Senna s'était rendu coupable d'une manoeuvre dangereuse sur Prost lors du GP du Portugal, mais cela n'avait pas entaché les rapports entre les deux hommes. Changement d'atmosphère dans les jours suivant le GP de Saint-Marin 1989. Prost accusant Senna de ne pas avoir respecté un pacte au départ du GP (les deux hommes s'étaient mis d'accord pour ne pas s'attaquer au premier virage, afin de ne pas risquer un accrochage bête), le patron de McLaren, Ron Dennis, entreprit de réunir les deux hommes quelques jours plus tard à l'occasion d'une séance d'essais privés en Angleterre pour regler le différent. Prost révéla à la presse française que sermonné par Ron Dennis, Senna avait pleuré lors de cette réunion, déclenchant la fureur du Brésilien.

Les rapports ainsi envenimés entre les deux hommes aboutirent à l'accrochage du GP du Japon 1989 en fin de saison. Prost répliqua à une tentative de dépassement de Senna en le tassant à l'entrée d'une chicane, provoquant l'accrochage. Reparti en court-circuitant la chicane, Senna remporta la course (victoire synonyme d'espoirs retrouvés dans la lutte pour le titre) mais fut disqualifié.

Prost parti chez Ferrari en 1990, la lutte reprit de plus belle entre les deux hommes et aboutit sur un nouvel accrochage, toujours à Suzuka. Irrité que l'auteur de la pole-position (c'est à dire lui-même) soit placé sur le côté poussiereux de la piste, Senna eperonna volontairement Prost à l'abord du premier virage, à haute vitesse, s'octroyant ainsi son deuxième titre mondial. Simple revanche de l'accrochage de 1989 pour les uns, manoeuvre folle et anti-sportive pour les autres, l'accrochage de 1990 acheva de faire de Senna l'un des pilotes les plus controversés de son temps.

En 1991, malgré la montée en puissance des Williams-Renault, Senna décrocha un troisième titre mondial. Mais en 1992, il ne fut pas en mesure de résister à l'invincible Mansell, pas plus qu'en 1993 face à Prost, à son tour au volant de la Williams-Renault. Mais malgré un matériel qui en en 1993 n'était pas le plus compétitif du plateau (Mclaren avait troqué les V12 Honda pour un V8 Ford), Senna livra quelques éclaboussantes démonstrations de pilotage, la plus célèbre d'entre elles ayant eu lieu sous la pluie de Donington, où Senna dépassa quatre voitures (dont celle de Prost) lors d'un premier tour d'anthologie.

La mort de Senna

Après avoir vainement tenter de rejoindre Williams-Renault fin 1992 (Prost qui venait de signer dans cette écurie opposa son veto à la venue de Senna, lequel menaça de rejoindre les compétitions américaines avant de finalement disputer une ultime saison pour le compte de McLaren), Senna rejoignit l'écurie franco-anglaise fin 1993, Prost ayant pris sa retraite. Présenté comme le grand favori du championnat 1994, l'histoire tourna pourtant au drame. Au volant d'une voiture plus rétive que prévue, Senna dut subir la loi de Michael Schumacher à l'occasion des deux premières courses de la saison. Lors de la troisième course, disputée sur le tracé d'Imola en Italie le 1er mai 1994, il perdit le contrôle de sa monoplace dans la courbe rapide de Tamburello avant d'aller heurter un mur de béton avec une rare violence. Après avoir subi des soins d'urgence à même la piste, Senna fut héliporté à l'hopital Maggiore de Bologne où sa mort fut officiellement prononcée en fin d'après-midi.

Les raisons de l'accident d'Ayrton Senna n'ont jamais été élucidé. L'hypothèse la plus répandue est celle d'une rupture de la colonne de direction. Senna avait lui-même exigé quelques jours avant le drame que cette colonne soit reconçue de manière à améliorer son confort de pilotage. La modification ayant été réalisé dans l'urgence,une mauvaise soudure aurait donc été la cause de la rupture de la colonne de direction. Cela valu aux principaux responsables de l'écurie Williams (Frank Williams le propriétaire de l'écurie, Patrick Head, le co-propriétaire et directeur technique de l'écurie, et Adrian Newey, le concepteur de la voiture) d'être traduit devant la justice italienne. Mais à l'issue d'une longue procédure de près de dix années, la justice prononça l'acquittement des divers intéressés.

D'autres hypothèses ont été avancé, parfois farfelues (un malaise de Senna, qui avait l'habitude de piloter en apnée sur de longues portions), parfois plus intéressantes, comme celle qui évoque une chute de la pression des pneumatiques (due à un possible passage sur un débris présent sur la piste, où tout simplement en raison de la baisse de rythme consécutive aux nombreux tours couverts sous safety-car juste avant le drame). La baisse de pression de pneus aurait alors entraîné une baisse de la garde au sol de la voiture. Cette dernière, au passage d'une bosse, aurait talonné (le fond-plat de la voiture venant directement au contact de la piste, la voiture est privée de l'adhérence générée par l'effet de sol, se retrouve transformée en luge, et devient incontrolable), expédiant Senna hors-piste.

Senna depuis 1994

Issu d'un milieu aisé, lui-même rapidement multi-millionnaire, Senna n'en était pas mois préoccupé par les graves difficultés économiques et sociales de son pays. Finançant pendant plusieurs années des oeuvres charitatives, Senna avait commencé à la fin de sa vie à réfléchir à un projet de plus grande envergure visant à aider les enfants les plus démunis. Senna disparu, c'est sa sœur Viviane Senna Lalli qui a concrétisé les projets du pilote brésilien, en mettant sur pied la Fondation Ayrton Senna, un organisme qui met en place des projets éducatifs pour les enfants les plus démunis.

Carrière

  • 1984: Toleman-Hart
  • 1985: Lotus-Renault
  • 1986: Lotus-Renault
  • 1987: Lotus-Honda
  • 1988: McLaren-Honda
  • 1989: McLaren-Honda
  • 1990: McLaren-Honda
  • 1991: McLaren-Honda
  • 1992: McLaren-Honda
  • 1993: McLaren-Ford
  • 1994: Williams-Renault

Palmarès

  • Champion du monde : (3)- 1988, 1990, 1991 avec l'équipe McLaren
  • Nombre de GP : (161)
  • Podiums : (81)
  • Pôles : (65)
  • Victoires (41) :
    • Grand Prix automobile d'Allemagne : 3
    • Grand Prix automobile d'Australie  : 2
    • Grand Prix automobile de Belgique  : 5
    • Grand Prix automobile du Brésil  : 2
    • Grand Prix automobile du Canada  : 2
    • Grand Prix automobile d'Espagne  : 2
    • Grand Prix automobile des États-Unis  : 5
    • Grand Prix automobile de Grande-Bretagne : 2
    • Grand Prix automobile de Hollande : 3
    • Grand Prix automobile de Hongrie : 2
    • Grand Prix automobile d'Italie : 2
    • Grand Prix automobile du Japon  : 1
    • Grand Prix automobile du Mexique : 1
    • Grand Prix automobile de Monaco  : 6 (record)
    • Grand Prix automobile du Portugal : 1
    • GrandPrix de Saint-Marin : 3

Victoires

  • 1985
    • GP du Portugal
    • GP de Belgique
  • 1986
    • GP d'Espagne
    • GP de Détroit
  • 1987
    • GP de Monaco
    • GP de Détroit
  • 1988
    • GP de Saint Marin
    • GP du Canada
    • GP des Détroit
    • GP d'Angleterre
    • GP d'Allemagne
    • GP de Hongrie
    • GP de Belgique
    • GP du Japon
  • 1989
    • GP de Saint Marin
    • GP de Monaco
    • GP du Mexique
    • GP d'Allemagne
    • GP de Belgique
    • GP d'Espagne
  • 1990
    • GP des USA
    • GP de Monaco
    • GP du Canada
    • GP d'Allemagne
    • GP de Belgique
    • GP d'Italie
  • 1991
    • GP des USA
    • GP du Brésil
    • GP de Saint Marin
    • GP de Monaco
    • GP de Hongrie
    • GP de Belgique
    • GP d'Australie
  • 1992
    • GP de Monaco
    • GP de Hongrie
    • GP d'Italie
  • 1993
    • GP du Brésil
    • GP d'Europe
    • GP de Monaco
    • GP du Japon
    • GP d'Australie

source wikpédia

18:21 Écrit par petitprince dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Chronologie de l'affaire des caricatures

Chronologie

NOUVELOBS.COM | 08.02.06 | 16:05


Les principales dates de la polémique suscitée par la publication de dessins représentant le prophète Mahomet

Eté 2005

Kaare Bluitgen, auteur d'un livre sur Mahomet ("Koranen og profeten Muhammeds liv", Le Coran et la vie du prophète Mahomet), ne trouve pas un seul dessinateur acceptant d'illustrer de son nom son ouvrage. La religion musulmane interdit toute représentation du prophète.
Dans la foulée, le quotidien conservateur danois Jyllands-Posten relève le défi de la liberté d'expression et demande à une quarantaine de caricaturistes de faire des portraits du prophète.

30 septembre 2005 Jyllands-Posten, premier tirage du pays, publie une douzaine de caricatures et dessins représentant le prophète Mahomet sous le titre "les visages de Mahomet".
Dans la foulée, les chefs religieux musulmans au Danemark exigent le retrait des dessins et demandent des excuses officielles.
La rédaction du quotidien rejette ces exigences au nom de la liberté d'expression

12 octobre 2005 Jyllands-Posten reçoit des menaces de mort.


14 octobre 2005 Plusieurs milliers de personnes scandant "Dieu est grand et Mahomet est son prophète", manifestent à Copenhague.

16 octobre 2005 Un adolescent "instable" de 17 ans est interpellé dans la ville d'Aarhus (Danemark) dans le cadre de l'instruction ouverte sur les menaces de mort visant deux dessinateurs de presse, auteurs de caricatures représentant le prophète Mahomet.

20 octobre 2005 Les ambassadeurs d'une douzaine de pays musulmans en poste à Copenhague protestent auprès du Premier ministre danois Anders Fogh Rasmussen.
Un groupe islamique, du nom des "Brigades glorieuses en Europe du Nord", menace sur internet le Jyllands-Posten et le Danemark d'attentats.

21 octobre 2005 Anders Fogh Rasmussen répond aux ambassadeurs en défendant la liberté d'expression, "fondement même de la démocratie danoise". "Le gouvernement danois n'a aucun moyen d'influer sur la presse", ajoute-t-il.

2 novembre 2005 L'ambassadeur d'Egypte au Liban, Hussein Darrar, indique avoir examiné avec le ministre libanais des Affaires étrangères Fawzi Salloukh "les mesures qui pourraient être prises" contre le Danemark.

15 novembre 2005 L'influent journal pakistanais en langue ourdou Nawa-i-waqt cite un responsable de la branche de la jeunesse du parti islamiste Jamaat-i-Islami, qui aurait proposé au cours d'une manifestation publique une récompense de 500.000 roupies (7.150 euros) pour quiconque tuerait un des auteurs des caricatures.

16 novembre 2005 L'Association mondiale des journaux (WAN) déclare son soutien au Jyllands-Posten.

2 décembre 2005 Anders Fogh Rasmussen condamne les menaces de mort proférées au Pakistan contre les auteurs de caricatures.
Le porte-parole de Jamaat-i-Islami rejette toute implication de son parti dans ces menaces de mort.
Le ministère danois des Affaires étrangères met en garde ses ressortissants.

7 et 8 décembre 2005 La question des caricatures controversées est à l'ordre du jour du Sommet islamique à La Mecque.

29 décembre 2005 Les ministres des Affaires étrangères arabes réunis au siège de la Ligue arabe au Caire pour discuter de réformes internes expriment "leur surprise et leur indignation face à la réaction du gouvernement danois qui n'était pas à la hauteur malgré les rapports politiques, économiques et culturels qui le lient au monde musulman."

30 décembre 2005 Réponse de Rasmussen à la Ligue arabe: "Je n'ai pas vu le communiqué et n'ai pas été contacté par les ministres en question, je ne peux donc pas commenter leur déclaration." "Mais d'après le résumé que l'on m'en a fait, je comprends qu'ils vont s'adresser au gouvernement danois (...) Nous répondrons évidemment."

5 janvier 2006 Le Danemark et la Ligue arabe décident de mettre fin à la controverse. Un accord est conclu par téléphone entre le ministre danois des Affaires étrangères M. Moeller et le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa.

10 janvier 2006 Avec l'autorisation du Jyllands-Posten, le magazine chrétien norvégien Magazinet, de petit tirage, republie les caricatures de Mahomet au nom de la défense de la liberté d'expression.

12 janvier 2006 Le rédacteur en chef de Magazinet, Vebjoern Selbekk, reçoit des menaces de mort, dont une depuis une adresse Yahoo! en France et une autre depuis "un service de messagerie anonyme qui est populaire au Moyen Orient", selon la publication.

18 janvier 2006 L'Organisation de la conférence islamique "dénonce et désapprouve au plus haut point la (...) publication de caricatures insultantes et blasphématoires du prophète Mahomet dans le journal norvégien Magazinet après leur parution précédente dans le quotidien danois Jyllands-Posten. "En blessant profondément le cinquième de l'humanité, ces agissements islamophobes et peu judicieux vont au delà de la liberté d'expression ou de la presse. Ils violent les principes, valeurs et l'éthique internationaux contenus dans les diverses résolutions et déclarations des Nations unies", ajoute le communiqué de l'OCI.

21 janvier 2006 L'Union internationale des oulémas musulmans "appelle les dirigeants de Norvège et du Danemark à adopter une position ferme face à ces atteintes répétées contre la nation musulmane et le prophète" et menace de boycott dans le cas contraire.

24 janvier 2006 Le parlement jordanien appelle au "châtiment" des auteurs des caricatures.

26 janvier 2006 Les produits danois sont menacés en Arabie Saoudite par une campagne de boycottage en signe de protestation contre la publication des caricatures dans le Jyllands-Posten.
- La Norvège appelle ses diplomates en poste dans les pays musulmans à exprimer leurs regrets après la publication de caricatures de Mahomet.
- L'Arabie saoudite rappelle son ambassadeur à Copenhague.

28 janvier 2006 Le Koweït dénonce comme "une forme de racisme" la parution des caricatures dans le Jyllands-Posten et annonce la convocation de l'ambassadeur du Danemark pour lui faire part de sa position.
- Au Yémen, le Parlement stigmatise "l'outrage" porté par les caricatures parues au Danemark et exhorte les pays arabes et islamiques à exiger "des excuses" du gouvernement de Copenhague.

29 janvier 2006 L'Organisation de la conférence islamique et la Ligue arabe affirment qu'elles envisagent de demander à l'ONU l'adoption d'une résolution interdisant les atteintes aux religions.
- La Syrie appelle le gouvernement danois à prendre les mesures nécessaires pour punir les fautifs. Le Bahreïn condamne les "atteintes" au prophète. Le ministre émirati de la Justice, Mohammad Nakhira Al-Zahira, dénonce "l'extrémisme culturel".
- Quelques centaines de personnes protestent dans la Grande mosquée de Nouakchott (Mauritanie) contre la publication des caricatures dans la presse danoise.
- La Libye décide de fermer sa représentation diplomatique à Copenhague.
- Le ministre danois des Affaires étrangères, Per Stig Moeller, se déclar "profondément préoccupé" par l'escalade de la crise.

30 janvier 2006 Une chaîne de supermarchés aux Emirats arabes unis, la Consumers Cooperative Union, annonce le lancement d'une campagne de boycottage des produits danois. Depuis Le Caire, le chef spirituel des Frères musulmans appelle les musulmans du monde à boycotter les produits norvégiens et danois. Le ministre libanais des Affaires étrangères Fawzi Salloukh dénonce la publication des caricatures dans la presse au Danemark et en Norvège.
- Depuis Doha, Bill Clinton dénonce "l'outrage" aux musulmans et met en garde contre le risque de "remplacer les préjugés antisémites par des préjugés anti-islamiques".
- Un groupe armé en Irak, Jaïch al-Moujahidine, appelle ses partisans à frapper tout objectif appartenant au Danemark et à la Norvège.
- Le groupe laitier suédo-danois Arla Foods ferme provisoirement son site de production en Arabie saoudite.
- Le Premier ministre danois Rasmussen sur la chaîne nationale TV2: "J'ai personnellement un tel respect pour les croyances religieuses des gens que je n'aurais jamais pu représenter Mahomet, Jésus ou d'autres figures religieuses d'une manière qui peut être insultante envers d'autres." Mais "je ne peux pas appeler (les rédactions) et décider ce qui doit être publié dans les médias danois", ajoute-t-il, affirmant que le gouvernement "fait tout ce qui est dans son pouvoir pour trouver une solution à cette affaire malheureuse".
- Le rédacteur en chef de Jyllands-Posten, Carsten Juste, présente ses excuses dans une lettre adressée à l'agence jordanienne Petra.

31 janvier 2006 Magazinet exprime ses "regrets" à ceux que son initiative aurait offensés, sans toutefois présenter les excuses exigées par de nombreux musulmans.
- Le ministre irakien des Affaires étrangères Hoshyar Zebari convoque l'ambassadeur du Danemark Kristian Oldenberg pour lui communiquer "la condamnation" de son gouvernement. Le Premier ministre irakien Ibrahim al-Jaafari demande des excuses officielles au gouvernement danois
- La presse émiratie considère les excuses du Jyllands-Posten comme une "victoire de la campagne de boycottage" des produits danois.
- Les ministres de l'Intérieur des pays arabes réunis à Tunis demandent au gouvernement danois de "sanctionner fermement" les auteurs de caricatures.
- L'ambassadeur du Danemark à Téhéran, Claus Nielsen, est convoqué au ministère iranien des Affaires étrangères.
- Le siège d'Aaarhus (centre du Danemark) et la rédaction de Copenhague du Jyllands-Posten sont évacués à la suite d'alertes à la bombe.

1er février 2006
- Le quotidien parisien en crise France-Soir publie l'ensemble des caricatures parues le 30 septembre dans le Jyllands-Posten sous une "une": "Oui, on a le droit de caricaturer Dieu".
- Le ministère français des Affaires étrangères prend ses distances avec France-Soir.
- Le président du Conseil français du culte musulman Dalil Boubakeur qualifie cette initiative de "vraie provocation".
- Plusieurs journaux européens décident de publier à leur tour, au nom de la liberté de la presse, les caricatures de Mahomet.
- Le Maroc et la Tunisie interdisent la vente de France-Soir.
- Raymond Lakah, propriétaire de France-Soir annonce dans la soirée avoir limogé Jacques Lefranc, président et directeur de la publication.

2 février 2006
- Menaces à Gaza contre la France, le Danemark et la Norvège. La Norvège ferme au public sa représentation en Cisjordanie.

4 février
- Les ambassades du Danemark et de la Norvège à Damas sont incendiées.

5 février
- A Beyrouth, des manifestants incendient le consulat du Danemark dans le quartier chrétien d'Achrafiyé et lapident des églises et des commerces.
Les émeutes font un mort et une cinquantaine de blessés et provoquent la démission du ministre de l'Intérieur. Le gouvernement libanais avance la thèse d'un "complot".
- A Bagdad, le ministre irakien du Transport annonce le gel de tous les contrats avec le Danemark et la Norvège. L'Armée islamique en Irak, responsable de nombreux enlèvements et assassinats menace de frapper les intérêts des pays européens en citant nommément le Danemark, la Norvège, l'Allemagne, la France, les Pays-Bas et l'Espagne.
L'Organisation de la conférence islamique (OCI) déplore les attaques contre les ambassades du Danemark et de la Norvège à Damas.

6 février
- Trois Afghans sont tués et plusieurs autres sont blessés en Afghanistan lors de plusieurs manifestations.
- Deux mille chiites irakiens réclament une fatwa (avis religieux) autorisant l'assassinat des auteurs des caricatures, brûlant des drapeaux danois.
- La principale association de médecins pakistanais annonce un boycottage des médicaments provenant du Danemark, de Norvège, de Suisse, d'Allemagne et de France.
- Des centaines d'Iraniens attaquent l'ambassade d'Autriche à Téhéran et demandent la fermeture des représentations diplomatiques des Etats dont les médias ont publié les caricatures.
- Au moins une personne est tuée et plusieurs autres blessées à Bossaso (nord-est de la Somalie) lors d'affrontements entre forces de sécurité et manifestants.
- Le Danemark déconseille à ses ressortissants de se rendre dans 14 pays musulmans: Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Egypte, Soudan, Oman, Emirats Arabes Unis, Qatar, Bahrein, Jordanie, Iran, Pakistan et Afghanistan.
Une organisation regroupant douze tour-opérateurs danois représentant 90% des voyages charters du pays décide d'annuler tous ses voyages à destination de l'Egypte, de la Tunisie et du Maroc.
- Le président français Jacques Chirac "exprime sa condamnation" de toutes les violences contre le Danemark et sa "solidarité" avec Copenhague.

7 février
- 200 à 300 personnes attaquent un camp de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) géré par l'armée norvégienne à Maïmana (nord de l'Afghanistan). Quatre Afgans sont tués, selon un médecin local.
- Un Turc de 16 ans est interpellé pour le meurtre le 5 février d'un prêtre catholique italien à Trabzon (nord-est de la Turquie). La chaîne d'information NTV assure que le jeune homme a avoué avoir tué le prêtre à cause des caricatures.
- Le président américain George W. Bush exprime sa "solidarité" et la nécessité du dialogue pour apaiser les tensions, lors d'un entretien avec le Premier ministre danois.
- L'Onu, l'Union européenne (UE) et l'Organisation de la conférence islamique (OCI) expriment leur profonde préoccupation devant la fureur causée par les "caricatures insultantes" et appellent à la retenue et au dialogue.

8 février
- Quatre personnes sont tuées et une vingtaine blessées dans le sud de l'Afghanistan dans des heurts avec la police.
- Le président russe Vladimir Poutine "condamne" les caricatures qui "creusent le schisme entre confessions" et estime que le Danemark devrait "demander pardon".
- Deux nouveaux journaux sont suspendus au Yémen pour avoir reproduit les caricatures.
- Une équipe d'observateurs européens déployés à Hébron, en Cisjordanie, annonce qu'elle va quitter la ville dans la journée après que ses locaux eurent été pris pour cible par des manifestants.
- Le chancelier autrichien Wolfgang Schüssel, président en exercice du Conseil de l'UE dénonce une "spirale des provocations", avec le lancement en Iran d'un concours de caricatures sur l'Holocauste.

12:15 Écrit par petitprince | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

mardi, 07 février 2006

Le cafard ...

il est des jours où l'on se sent si seul ... des jours où l'on a l'impression de ne pas vivre ... ni même survivre .. juste exister ...

ces jours où l'on prend une pause ... et on réfléchit à tout ... tout ce que nous faisons ... puis on compare tout à nos reves, à nos passions ... et là nous avons encore plus mal ...

et juste à ce moment .. l'instinct de survie te rattrappe ... et ta positive attitude te permets de te résigner en pensant : de toute façon la vie n'est pas faite pour être aimée .. il faut juste la vivre du mieux que nous pouvons ... et ainsi soit il ...

une chose est sure, quand ma fleur sera enfin là tout ira pour le mieux .. forcément ...

BH

18:50 Écrit par petitprince | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Alphonse de LAMARTINE : regard sur le Prophète MOHAMMED

A lire et à apprécier ce passage extrait du livre de Lamartine, Histoire de la Turquie, tome I .

S.R.

«Jamais, dit Lamartine*, homme ne se proposa, volontairement ou involontairement, un but plus sublime, puisque ce but était surhumain : saper les superstitions interposées entre la créature et le Créateur, rendre Dieu à l’homme et l’homme à Dieu, restaurer l’idée rationnelle et sainte de la divinité dans ce chaos de dieux matériels et défigurés de l’idôlatrie. Jamais homme n’accomplit en moins de temps une si immense et durable révolution dans le monde, puisque moins de deux siècles après sa prédication, l’Islamisme, prêché et armé, régnait sur les trois Arabies, conquérait à l’unité de Dieu la Perse, le Khorassan, la Transoxianie, l’Inde occidentale, la Syrie, l’Egypte, l’Ethiopie, tout le continent connu de l’Afrique septentrionale, plusieurs îles de la Méditerranée, l’Espagne et une partie de la Gaule. Si la grandeur de dessein, la petitesse des moyens, l’immensité du résultat sont les trois mesures du génie de l’homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l’histoire moderne à Mahomet ? Les plus fameux n’ont remué que des armes, des lois, des empires; ils n’ont fondé, quand ils ont fondé quelque chose, que des puissances matérielles écroulées souvent avant eux. Celui-là a remué des armées, des législations, des empires, des peuples, des dynasties, des millions d’hommes sur un tiers du globe habité; mais il a remué de plus des idées, des croyances, des âmes. Il a fondé sur un livre, dont chaque lettre est devenue loi, une nationalité spirituelle qui englobe des peuples de toutes les langues et de toutes races, et il a imprimé, pour caractère indélébile, de cette nationalité musulmane, la haine des faux dieux et la passion du Dieu un et immatériel.

Philosophe, orateur, apôtre, législateur, guerrier conquérant d'idées, restaurateur de dogmes rationnels d’un culte sans images, fondateur de vingt empires terrestres et d’un empire spirituel, voilà Mahomet.

A toutes les échelles où l’on mesure la grandeur humaine, quel homme fut plus grand…»

source la Presse du 7-2-2006

11:30 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

lundi, 06 février 2006

Boycott ? je dis même plus !

la première réaction contre les maudites caricatures fut celle de boycotter les produits danois  ...  je suis trés favorable mais en lisant les chiffres des éventuelles part de marché des pays comme le Danemark dans les pays arabes, je me suis dit qu'il était, au moins pour la Tunisie et les tunisiens, que nous nous ortientons vers les produits tunisens autant que possible ...

 

moi par exemple depuis un moment j'essaye de m'habiller en tuinsien .. chaussures, jeans, pantalons, chemises etc .. et wallahi ça marche bien, du moment où tu fais un bon choix .. alors pourquoi pas un effort national dans ce sens ... je commence par moi même ..

 

comme disait Gandhi "be the change you're trying to create" (soyez vous m^me le changement que vous essayez de créer)

 BH.

 

10:42 Écrit par petitprince | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook