Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 25 juin 2009

Vivement le « traditionnel » mégaphone !

Pour les anciens combattants comme moi, le résultat des années de fac’ s’annonçaient par le biais d’un mégaphone puis par simple affichage ..

 

megaphone.jpg

Certes le suspens était lourd et les bousculades étaient désagréables, mais à en juger l’histoire d’une collègue, c’est rien à comparer avec la nouvelle méthode ..

En effet, aujourd’hui, tout résultat d’études étant devenu une source d’argent .. même les résultats de passages d’années en études supérieures sont cédés à des fournisseurs de contenu, qui se chargent d’en faire le dispatching par « sms » exceptionnellement chers..

Notre collègue vient justement de nous raconter leur mésaventure, avec le résultat de son fil étudiant dans une Faculté à Tunis : le fils convaincu qu’il avait assez bien passé ses épreuves, s’est vu annoncé par sms, bien sur après plusieurs tentatives et donc à un prix assez important, qu’il était refusé et que sa moyenne était de 0,63 !!!!!!

imaginez dans quel état lui et sa famille ils avaient passé la nuit ..

heureusement que finalement, après son passage à la Fac’ il a finalement appris qu’il avait bien réussi son année ..

ainsi, un simple résultat à couté plusieurs dinars et a détruit les nerfs de toute une famille ..

la même collègue nous a raconté qu’il y avait même pire .. une camarade à son fils, félicitée par sms lui annonçant sa réussite, a été tristement surprise en apprenant à la Fac’ qu’elle était en fait refusée .. imaginez son état aujourd’hui ..

Alors mes amis, et sans hésitation aucune, vivement le mégaphone du bon vieux temps ..

17:33 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

Commentaires

Je suis d'accord avec toi et tu as bien fait de soulever cette question. C'est un premier pas vers la privatisation de l'université. C'est bien d'épargner aux étudiants le déplacement surtout pour ceux qui sont à l'intérieur, mais je me demande pourquoi au lieu de passer par un fournisseur, ne pas mettre les résulats gratuitement sur les sites des universités (enfin ceux qui ont un site, car des certaines région il n'y a pas de connexion internet, ou plutôt il y a uniquement dans le bureau du directeur).
L'année dernière il y a eu pire. Dans certaines filières les étudiants sont tenus de passer une épreuve orale après avoir réussi l'écrit. Je me rappelle d'un étudiant qui a appris par sms qu'il n'a pas réussi, du coup il n'est pas allé passé l'épreuve de l'oral qui se déroule le lendemain, sachant qu'il habite à plus de 200 kg de son établissement. Or il se trouve qu'il avait réussi, qd il l'a appris le lendemain par ses amis au téléphone, il s'est déplacé mais trop tard, il n'y avait plus de jury pour passer l'examen... Il aurait a failli refaire l'année sans l'intervention divine car par hasard deux profs sont revenus à l'institut pour avoir oublier un document, le connaissant, ils ont tout fait pour convaincre les profs de la matière et l'administration de lui faire passer l'examen le lendemain. Des fois il faut contourner les règles tellement famma 3waj dans le système universitaire. et vivement le mégaphone.

Écrit par : esprit-primal | vendredi, 26 juin 2009

Je suis d'accord avec toi et tu as bien fait de soulever cette question. C'est un premier pas vers la privatisation de l'université. C'est bien d'épargner aux étudiants le déplacement surtout pour ceux qui sont à l'intérieur, mais je me demande pourquoi au lieu de passer par un fournisseur, ne pas mettre les résulats gratuitement sur les sites des universités (enfin ceux qui ont un site, car des certaines région il n'y a pas de connexion internet, ou plutôt il y a uniquement dans le bureau du directeur).
L'année dernière il y a eu pire. Dans certaines filières les étudiants sont tenus de passer une épreuve orale après avoir réussi l'écrit. Je me rappelle d'un étudiant qui a appris par sms qu'il n'a pas réussi, du coup il n'est pas allé passé l'épreuve de l'oral qui se déroule le lendemain, sachant qu'il habite à plus de 200 kg de son établissement. Or il se trouve qu'il avait réussi, qd il l'a appris le lendemain par ses amis au téléphone, il s'est déplacé mais trop tard, il n'y avait plus de jury pour passer l'examen... Il aurait a failli refaire l'année sans l'intervention divine car par hasard deux profs sont revenus à l'institut pour avoir oublier un document, le connaissant, ils ont tout fait pour convaincre les profs de la matière et l'administration de lui faire passer l'examen le lendemain. Des fois il faut contourner les règles tellement famma 3waj dans le système universitaire. et vivement le mégaphone.

Écrit par : esprit-primal | vendredi, 26 juin 2009

Les commentaires sont fermés.