Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 02 mai 2007

la star'ac tue à SFAX !

sept morts, 32 blessés à un récital de Star Academy Liban à Sfax

medium_aid-80777_0.jpg

 TUNIS (AFP) - Sept jeunes Tunisiens ont été tués et trente-deux blessés lundi soir dans une bousculade lors d'un concert de l'émission télévisée Star Academy Liban, donné en plein air à Sfax (est), a-t-on indiqué de diverses sources. Les victimes sont âgées de 12 à 21 ans, a indiqué la station de radio privée Mosaïque.

Un premier bilan de six morts et plusieurs blessés avait été communiqué dans la nuit par l'agence officielle Tunis Afrique Presse.

Le directeur de l'hôpital Habib Bourguiba de Sfax, Ibrahim Bouchrit, joint par téléphone depuis Tunis, a indiqué que la plupart des trente-deux blessés, tous très jeunes, ont pu quitter l'hôpital mardi.

La fête s'est transformée en cauchemar vers 21H00 (19H00 GMT) lorsque des centaines de personnes ont été prises dans une bousculade dans le théâtre en plein air Sidi Mansour, à la périphérie de Sfax, deuxième ville de Tunisie (à 300km au sud de Tunis), ont indiqué des témoins.

L'accident s'est produit alors que le récital des neuf chanteurs arabes - deux Egyptiens, une Irakienne, un Koweitien, deux Libanais, un Saoudien et deux Tunisiens - de la Star Academy Liban, organisé par la chaîne privée de télévision libanaise LBC auquel assistaient plus de dix mille personnes venait de commencer.

Pour trouver des places sur les chaises en plastiques disposées au pied de la scène et les gradins de ciment formant un amphithéâtre la foule continuait de pénétrer dans le théâtre de verdure et c'est alors que des dizaines de spectateurs, jeunes en majorité, sont tombés à terre chutant parfois des gradins. Certains ont été piétinés et étouffés sous le nombre.

medium_aid-80777_1.jpg


 

Les victimes ont été rapidement prises en charge par les secouristes de la Protection civile sur place et, pour la plupart, ont été hospitalisées.
Le public, selon des témoins, était particulièrement excité car sur la scène se produisaient deux jeunes chanteurs tunisiens, devenus très populaires dans leur pays, la Tunisoise Marwa Fghair, finaliste de la Star Academy Liban, et le Sfaxien Imed Jallouli.

Après l'accident, dans une atmosphère de profond abattement, des centaines de proches des victimes, en état de choc, ont attendu toute la nuit devant l'hôpital de Sfax des nouvelles de leurs proches tandis que des fourgons mortuaires évacuaient les corps des jeunes victimes.

Les ministres de l'Intérieur et de la Santé, Rafik Belhaj Kacem et Ridha Kechride, se sont immédiatement rendus à Sfax pour suivre les opérations de secours et transmettre aux familles des victimes les sentiments de compassion du président Zine El Abidine Ben Ali, a indiqué l'agence Tunis Afrique Presse.

Une enquête judiciaire a été ouverte dès lundi soir pour déterminer les causes de l'accident.

Il s'agisait du deuxième concert en Tunisie de la Star Academy Liban organisé par la chaîne de télévision privée libanaise LBC, sur le modèle de l'émission de la chaîne française TF1.

Un premier récital avait eu lieu quelques jours plus tôt à Tunis. Un troisième, prévu mardi soir à Bizerte (Nord) a été annulé en signe de deuil, ont indiqué les organisateurs.

Très choqués, les neuf chanteurs devaient regagner Beyrouth dans la journée de mardi.



09:03 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : star academy |  Facebook

Commentaires

Dommage que du sang coule pour des futilités pareilles, je suis choqué, outré, et scandalisé par cette tragédie, j'ai de la pitié pour cette génération sans idoles sans principes et sans repères. J'ai de la peine pour toute cette jeunesse en quête d'identité, victime du tapage médiatique et imbibée de la nouvelle culture de danse, de chants et du vide..Voilà que nos jeunes offrent leurs vie pour une cause noble qu'est la starac', voilà que sept de futurs banquiers, médecins, ingénieurs, nous quittent..Bravo à tous ceux qui veulent inculquer à notre jeunesse toutes ces valeurs bidons, Bravo à ceux qui veulent apolitiser notre jeunesse et leur offrir en substitut la culture de starac', de nessma TV et de soui3a sport. Je leurs dit félicitations voilà le summum de votre art qui donne ses fruits, et voilà que la Tunisie se situe au palmarès des starac' victims. Bravo également pour "Farhat Chabeb Tounès", ces responsables sont certainement les plus "farhanines" des tunisiens..Pauvre Tunisie!!

Écrit par : OuTsider | mercredi, 02 mai 2007

Les commentaires sont fermés.