Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 19 mai 2009

ESS .. The Wind of Change

il s'appelle Béchir BenALI, à peine la quarantaine dépassée, il est commandant de bord et il est un vrai mordu de cette belle étoile ... ceux qui ont l'habitude de se déplacer avec l'ESS le connaissent surement ...

il présente un candidat sérieux, il pense tourner la page du "one man show" et lancer une vraie équipe de jeunes dirigeants .. avec notamment l'adhésion de noms comme Zied Jaziri, Zoubaier Baya, Majid Chettali, Mounir Boukaddida et on annonce un intérêt pour ré impliquer des gens comme Khaled Nabli, Mounir Mehdoui, et j'en passe ...

dans les prochains jours cette candidature sera annoncée et nous espérons qu'elle sera accepté .. car aujourd'hui, pus que jamais .. nous avons besoin que le "Wind of change" souffle sur la maison étoile ..

wind of change.JPG

 

09:28 Écrit par petitprince dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

jeudi, 14 mai 2009

النجم فوق الجميع والنجم ليس دريسيا بل ساحلي القلب والقالب


يا صديقي ما قولك في جواد لم يعد يقوى على النهوض من كثرة الكبوات؟


منذ سنتين كنا الأقوى والأثرى والأجمل والأروع

 

اليوم سفهت أحلامنا وتقهقرت منزلتنا وأضحينا خيالا للنادي الذي كنا

 

شخص واحد يبعد رموز النادي، ويبذر أمواله، ويهجر لاعبيه
شخص أراد عدم اقتسام المجد فاذا به يتلقى الصفعة تلوى الأخرى
ويا ليته تحمل هذه المسؤولية التي اختارها، بل هو يحيلها تارة على اللاعبين وطورا على المدرب وتارة أخرى على الجمهور ..

 

اليوم نجد نفسنا على قارعة الطريق ..
لا نعرف من هو مدربنا الحالي، ولا نعرف متى ستتحدد قائمة اللاعبين
ولا نعرف لماذا لا تعطى الفرصة للاعبينا الشبان
ولا إلى متى سيتواصل ابعاد رموز النادي
الخ

 

الوضعية كارثية بكل ما للكلمة من معنى

 

اليوم وأكثر من أي وقت مضى .. لا بد من تحديد سياسة واضحة للجمعية وبالأخص خطتها المستقبلية حتى تعود الى مكانتها الطبيعية

 

وفي انتظار ذلك يتواصل سقوطنا المدوي .. ولا نعرف متى سيتوقف

 

اوجه نداءا الى كل رجال النجم في كل مكان : حان الوقت لتحرير النجم من الأيدي العابثة التي اعتبرته ملكية خاصة بها وتتصرف فيه كما يتصرف طفل مدلل في لعبه ..

 

النجم فوق الجميع والنجم ليس دريسيا بل ساحلي القلب والقالب ..

 

ديما معاك يا ليتوال

 

 

49.jpg

 

12:19 Écrit par petitprince dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ess |  Facebook

Impardonnable

 

 

Perdre des titres, perdre des matchs .. cela arrive aux meilleurs clubs dans le monde du foot ..

Mais perdre la face et son honneur .. ceci est impardonnable ..

 

Nous sommes plusieurs à avoir crié que le capitaine se trompait lourdement de direction, de moyens et voir même de priorité ..

 

La communication autour du club, nous visons le volet officiel, a, de son côté, souvent été détourné de sa mission .. au lieu d’informer sur le club elle a souvent servi d’anesthésiant ou encore de mirage ..

En atteste aujourd’hui encore le titre : « l’Etoile termine sur une fausse note » .. car appeler ce qui s’est passé hier, la semaine de notre anniversaire, « une fausse note » est inqualifiable ..

 

Les déclarations ne sont pas moins honteuses ..

 

un coach adjoint qui avoue, encore une fois, qu’il n’a jamais servi à quoi que ce soit depuis février, mais cela ne l’a jamais empêché de rester et toucher un salaire qu’il ne méritait donc point ..

 

un porte parole qui « révèle » au grand public que le BD n’a jamais maitrisé un coach qu’il a lui-même ramené et qu’il paye chèrement des caisses de notre club …

 

 

intihar.JPG

 

 

Et j’en passe ..

 

Je veux voir la garde de si MD sur les forums qu’est ce qu’elle va tenter de nous faire avaler

 

On a tout perdu … tout … tout …

 

Depuis 1981 je n’ai jamais vu l’ESS aussi ridicule ..

 

Des joueurs vendus + des joueurs démobilisés et non concernés par un jour pareil .. c’est impardonnable ..

 

Grand temps que MD et sa bande ôtent leurs mains de notre club ..

 

Les joueurs vendus devront partir sans délai et tout joueur ne souhaitant pas renouveler son contrat devra quitter ..

 

Nous sommes tous responsables .. tous responsables de ce qui arrive .. et surtout de ce qui arrivera

 

Car

Aujourd’hui, nous sommes sans coach, sans staff technique, sans BD, nous avons des joueurs qui savent pas s’ils partent ou restent, et des jeunes mal préparés pour relever les défis d’un club de notre envergure ..

 

Allah yehlek elli ken essbab

 

Pour terminer je retiens deux phrases désormais entées dans l’Histoire :

 

  • MD avait dit justifiant le limogeage de FB : ce n’est aps l’homme de la prochaine étape .. aujourd’hui on est bien d’accord que FB n’aurait jamais été l’homme de ces défaites et ces catastrophes
  • OJ lors d’une interview donné à HTV avait dit .. l’ESS est bien trop importante pour que n’importe quel « chakchouk » puisse décider de son sort et gérer ses affaires.

 

 

 

12:13 Écrit par petitprince dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ess |  Facebook

lundi, 06 avril 2009

Halte à la volteface de l'ESS

Tout le monde l'a surement vu, surtout après le déplacement au Chlef, un vrai volteface est imposé à l'ESS et surtout à ses gradins ..

En effet, et pour reprendre la remarque d'un ami, à première vue on dirait que le chlef jouait contre l'Ecuador ou la colombie ..

dsc_4382-web-web-web.jpg

Voici mon explication des faits ..

En réaction à l'anti sahélisme montant ces dernières années, certains "leaders" de la brigade rouge, historique groupe de supporters de l'ESS, fils de grandes familles de sousse, ont décidé de mettre la ville de Sousse au devant des tribunes de l'ESS, ce qui a donné que lors de la dernière saison on a vu notre virage habillé en jaune et bleu ..

Dernière invention en date, c'est le nouveau drapeau de l'Etoile qu'ils imposent : une parodie du drapeau cubain : triangle rouge avec étoile blanche, mais les bandes sont jaunes et bleues ..

C’est ce drapeau qui est omniprésent aujourd'hui fil virage

à mon avis ... notre virage rouge a bien plus de poids .. et c'est bien plus « nous » !

Ce lifting d'identité me déplait grave ..

Par ailleurs, « on » a décidé aussi de retourner à la vieille étoile blanche sur le maillot, vous l'avez sans doute remarqué .. alors que notre joli sigle est aujorud’hui reconnu dans tout le monde du foot ..

Je sais pas pourquoi, au moment où nous devons nous agripper à nos couleurs et nos repères, et imposer notre identité, on se disperse dans des "causes" purement régionalistes !

Et finalement, pourquoi nous obliger nous, étoilistes non soussiens, de porter les couleurs d'une "ville" ?

sommes nous considérés des "sous étoilistes" parce que non soussiens ??

pour moi, et plus que jamais, ESS au dessus de tout et de tous ..

49.jpg

12:30 Écrit par petitprince dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

mardi, 31 mars 2009

Objectivement, ESS 2008-09

Nous nous apprêtons aujourd’hui à entrer dans le money time .. ce mois d’avril où tout se jouera pour toutes les sections de notre cher club ..

Ainsi, j’ai pris le clavier pour souligner des choses que nous risquons de ne pas réaliser dans le feu de la compétition …

Je tiens à dresser, au préalable de cette période décisive, un bilan le plus objectif possible ..

Je commence par la section Basketball :

Voilà un sport qui commence à s’ancrer dans notre belle région .. notre équipe est devenue, au fil de ses belles performances des dernières années, un « grand » dans ce sport, à priori étranger au Sahel.

En outre, les sections jeunes présentent assez de belles promesses pour un avenir qui sera, à condition de poursuivre le travail, éclatant.

Nous souhaitons que la section finisse l’année couronnée, mais dans tous les cas nous pensons que l’essentiel y est : nous sommes bien présents et la section est sur la bonne voie.

Le Volleyball quant à lui, bien que la section nous ait habitués à jouer les premiers rôles, nous pensons que cette année spécialement, devant les moyens considérables mobilisés dans les clubs rivaux dans ce jeu, il était difficilement envisageable d’arriver parmi les deux meilleures équipes du pays ..

Or aujourd’hui encore, nous avons une chance réelle de finir champion et ce, avec tout juste un « projet » d’équipe, rebâti sur de jeunes talents et sur un travail de fonds en vu de retrouver la suprématie des années 90 ..

La bonne nouvelle de la saison est sans doute le retour de notre section de Handball sur le devant de la scène .. non pas qu’elle ait été distancée par les clubs rivaux, mais force est de reconnaitre que le travail de cette année a permis de relancer cette section qui a souffert de certains départs de joueurs clés, à effet de refaire peur à tous nos concurrents ..

Aujourd’hui tous les titres semblent à la portée de nos champions .. inchallah zina come on dit.

Je termine par la section phare du club, le football ..

Cette section a connu, naturellement je dirais, une phase de doute suite à la reconstruction presque totale de notre équipe première ..

Nous avons-nous même fini, à un moment de la saison, par douter de l’avenir de l’équipe .. mais .. les responsables du club ont pu sortir avec brio de cette phase délicate .. et aujourd’hui le travail commence à donner ses fruits ; dans le mesure où nous entamons, une année de plus cette période décisive wal hamdou lelleh, avec des chances réelles de finir champions ..

Le sport est fait de manière à ce qu’il n’y ait qu’un seul champion à la fin .. nous pensons que nous ne sommes pas seuls à brader les titres .. et finalement, ce qui compte le plus c’est que le BD a réussi à maintenir le club dans le sommet du sport tunisien, en attendant de retrouver notre place continentale habituelle ..

Certes on peut toujours dire que l’on aurait pu mieux faire .. mais pour être réalistes, dans les conditions que nous connaissons tous, rester le seul club en Tunisie qui a encore, à quelques matchs de la fin de la saison, la possibilité de finir champion dans les quatre sections majeures, cela représente à lui seule une performance à mettre dans le crédit de notre BD.

Nous souhaitons que tous nos objectifs se réalisent à la fin de cette saison, mais d’ici là, nous sommes avant tout conscients que nous sommes sur la bonne voie, et nous espérons que le travail se poursuivra pour toutes les sections, à effet de nous maintenir dans notre place de leader national dans le domaine du sport .. aussi ..

Je tiens à féliciter tous ceux qui travaillent pour que cette étoile brille partout, et spécialement ce public, injustement pointé du doigts lors des mauvaises passes, mais qui a su montrer toute sa grandeur dans les moments clés ..

Aujourd’hui encore, je ressens très profondément dans mon cœur une immense fierté d’être étoiliste, inchallah le Dieux des stades seront avec nous pour réaliser tous nos objectifs.

Dima maak ya l’Etoile.

 

8.jpg

11:18 Écrit par petitprince dans Sport | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ess etoile |  Facebook

lundi, 22 septembre 2008

Savoir raison garder

1221996648.jpg

 

Certes la prestation étoilée samedi dernier ne fut guère rassurante ; même qu’elle s’inscrivait sur une triste liste de contreperformances en déplacements africains ..

Mais à notre avis il ne faut pas s’alarmer outre mesure .. l’Etoile est bien là .. debout et bien armée ..

Car après tout, n’est il pas des plus normal que l’équipe qui renouvelle son effectif et son staff connaisse une nouvelle phase de rodage au plus haut niveau ? j’en connais des « grandes » équipes qui tiendraient difficilement après autant de changements .. demandez à nos amis sfaxiens ..

N’est il pas possible de connaître un jour sans au football ? surtout quand on joue sur un terrain des plus rudes en Afrique et contre une bonne équipe et un mauvais arbitre ?

Si l’on y ajoute les complications des blessures et de la fameuse « liste africaine » .. la défaite de samedi soir ne choquerait plus tellement ..

Toutefois, ces alibis ne doivent pas non plus cacher des lacunes et des limites palpables ..

L’effectif de l’Etoile est certes riche, mais aucunement rodé ni homogène .. on cherche encore et toujours un noyau dur pour asseoir la machine ..

La seule bonne nouvelle est sans doute la bonne prestation d’un Balbouli bien en verve et déjà présent et concentré ..

En feuilletant les forums des étoilistes ce matin, je ne me suis pas étonné de voir, déjà, des critiques contre DeCastel, contre Moez Driss et contre un certain nombre de joueurs ..

Je crois que c’est trop de passion .. trop de démesure .. je pense qu’il serait bien plus judicieux de se rapprocher de l’équipe, de la connaître, de la supporter et de laisser les gens travailler ..

Et en définitive par grosses déceptions, comme par grandes victoires .. il faut assurément savoir raison garder.

A suivre ..

15:07 Écrit par petitprince dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ess etoile |  Facebook

jeudi, 28 août 2008

L’Etoile pour tout le Sahel

Depuis un moment, on s’interroge sur le pourquoi du nombre peu important des supporters de l’étoile qui suivent les matchs à sousse et ce, en dépit de plus d’une décennie au sommet du foot national et continental.

La réponse est venue cette semaine des habitants de la Kalaa Kébira ..

En effet, afin de préparer son match à Tizou Ouzou sur tartan, l’Etoile a choisi de s’entrainer dans le stade de la Kalaa Kébira.

Aussitôt sur place, l’équipe et son staff ont été surpris, fort agréablement, par l’engouement qu’a suscité la venue de l’Etoile dans la région.

Ceci me rappelle ce qui s’est passé lors du mariage du Kiné de l’Etoile à Zarmdine, un jour seulement après la perte du titre l’année dernière : en raison de la présence de plusieurs joueurs et dirigeants, toute la population s’est ruée vers le lieu de la fête .. jusqu’à même arrêter le mariage, ou du moins précipiter sa fin ..

Tout ceci montre que les étoilistes ne sont pas exclusivement les soussiens ...

C’est les habitants de toute cette belle région qui constituent la majeure partie des étoilistes.

Je me rappellerais toute ma vie du retour de Sfax en 2007 .. de El Jem à Sousse on a du traverser une vraie marée humaine ... des gens qui même 2 heures après le match, attendaient dans la route le simple passage de l’équipe ...

Je crois que pour compléter la splendeur de la position de l’Etoile aujourd’hui, et renforcer son leadership, il faudra aller vers ses supporters dans le Sahel ...

Il faut se rapprocher d’eux ... les solliciter ...

Pourquoi pas de temps en temps s’entrainer dans leurs stades ... pourquoi pas aller vers les clubs locaux ... je me rappelle aussi ce qu’ont les dirigeants et joueurs du Lion de Qsibet Soussa à Sfax ... fierté sahélienne !

Loin d’encourage un régionalisme, désormais bien installé en Tunisie, je pense qu’il est temps, grand temps pour que l’Etoile rassemble ses fans ...

D’après ma courte expérience dans les cellules de supporters de l’ESS, étant membre de la nouvelle cellule de Tunis, je sais que le dispositif actuel, sauf exceptions peut être, n’est pas du tout efficace ... surtout avec le « règne » de certains « dinosaures » .. comme ceux dont nous souffrons à Tunis.

Je pense qu’il faut bien se pencher sur ce sujet .. et pourquoi pas désigner un vrai responsable pour la mise en place et le suivi d’une vraie stratégie de rapprochement de l’Etoile des étoilistes non soussiens.

11:15 Écrit par petitprince dans Sport | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ess etoile |  Facebook

lundi, 25 août 2008

ESS version 2.0 : déjà prête !

Bi.bjQ739492-02.jpg




Partagés entre un légitime optimisme et une prudence justifiée, nous nous sommes rendus donc hier à Bizerte.

Comme à notre habitude, où va l’élue de nos cœurs nous l’accompagnons.

Cette année débute bizarrement .. dans la douleur mais pas la déception .. car nous avons subis des hold-up criardes .. et le métal qui manquait à notre table lors de l’AGO, était bien là dans nos esprits .. nos consciences.

Si l’on ajoute à ces conditions extra sportives une hémorragie de nos meilleures perles .. nos valeurs sures .. parties se mettre en valeur sous d’autres cieux .. il est clair que ce déplacement à bizerte, victorieuse de la marsa chez elle en première journée, ne s’annonçait guère comme une promenade de santé…

Pourtant ce fut bel et bien le cas ..

Après un début assez équilibré .. car le CAB ne fut pas du tout ridicule .. la machine, encore en rodage certes .. a commencé à carburer ..

Les assauts variés et répétés ont fini par faire plier le bloc nordiste .. pourtant assez renforcé ..

Sur une bonne incursion de Oualid Yeken, soutenue par un nafkha des grands jours, l’ESS obtint un coup franc bien placé .. la réparation bottée par nafkha .. déviée par le mur nordiste puis parée par un bon hassène bjeoui, malgré tout, est prolongée dans les filets par l’explosif Ammar Jmal.

Très vite, et avant que les nordiste ne se reprennent, et sur une montée du même Yeken, le centrage de ce dernier se retrouve au filets, suite à une intervention ratée d’un Cabiste malheureux ..

A partir de là, y avait plus match .. et le public bizertin ne s’y trompait pas en commençant à quitter le stade ..

Après le passage de bukari et jmal, entre autres, le score est finalement clôturé sur un cinglant et historique 0-5, bien sur en faveur de notre belle étoile ..

bon résultat et belle performance.

Mais comme par pareils jours il est souvent très facile de tomber dans une euphorie aveugle .. et comme la route est encore trop longue, je tient à souligner des lacunes que j’ai pu déceler..

je pense surtout au rôle et à la perf des latéraux .. surtout défensivement ..

Car hier, leurs dos ont trop pris l’air .. n'est ce pas meryeh ? à lui seul il a commis deux ou trois fautes de placement sur des centrages bizertins synonymes d’occasions réelles de buts.

Autre chose, le couloir droit est loin de briller, avec un yeken physiquement émoussé, et un tembo qui ne tient pas vraiment son couloir et a tendance à se placer vers l’axe ...

ceci s'est traduit par beaucoup de lourdeur dans la manœuvre dans ce couloir ..

Mais à part ça l'équipe semble trouver ses repères, Ben Nasr essaye d'accélérer au max le jeu, Bukari est en train d'installer une belle relation avec les filets adverses ..

C’est indéniablement de bon augure pour le reste de la saison, qui, nous tenons à le rappeler, vient tout juste de commencer.

Pour terminer, voici mes appréciations des performances des nôtres :

Balbouli : calme, solide et zen .. il a eu la lucidité de ne pas céder à l’euphorie du public qui a demandé à ce qu’il tire lui le pénalty .. ça aurait été déplacé par rapport à nos hôtes .. qu’il faut ménager malgré tout. Plus que jamais le gardien numéro 1 de la Tunisie.

Yeken : il a été derrière les deux premiers buts, il affirme qu’il sera bien plus qu’une simple doublure cette saison.. encore une bonne pioche du BD du club ..

Meryeh : il s’est beaucoup donné et a joué vers l’avant tout le match .. mais il a commis au moins 3 fautes mortelles en placement défensif .. il doit s’améliorer sinon il ne tiendra plus la place.

Felhi & ammar : rien à dire .. allahom salli annibi

Mida : terrible mélange entre ghodhbane et narry .. généreux et bon tehcnicien .. il a montré des capacités énormes à couvrir et relancer .. après qqes mois de travail il deviendra grand ..

Nafkha : tristement très bon .. tristement car à ce rythme là .. il quittera bientôt ..

BenNasr : très très bon .. il essaye de pallier sa lourdeur par une technique bien léchée .. on sent bien qu’il y met de son cœur et qu’il veut s’imposer .. très intéressant choix tactique de DeCASTEL.

Tembo : il ne donne toujours pas plus de 20% de son potentiel .. mais ça viendra .. très bel espoir

Bukari : voilà le prodige tant annoncé .. ah qu’est ce qu’il nous aurait fait du bien l’année dernière ..

Emeka : énorme joueur .. la plus belle pioche de Moez Driss cette saison .. lui aussi à ce rythme là il quittera bientôt ..

Mosraty : bonne entrée dans un contexte pas vraiment facile, parce que ses coéquipiers avaient déjà le match en poche ..

Ziedi : trop tardivement incorporé

BenDhifallah : il lui sera difficile de s’imposer en tant que titulaire .. il fait de son mieux mais ça reste bien limité .. je pense qu’il sera plus intéressant de le prêter comme Gilson .. au golf par exemple .

DeCASTEL & Zaaboub : bons dans l’ensemble, mais je crois qu’ils auarient du incorporer Ziedi et Akeichi juste après le 4ème but .. ce fut une belle occasion de les voir en œuvre dans du sérieux …


Dima maak ya l'étoile

15:07 Écrit par petitprince dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ess etoile |  Facebook

vendredi, 08 août 2008

وعاش من عرف قدره ...

jpeg-2esd4608-20080806-img_18534194.onlineBild.jpg

اليوم باش نحكيلكم على حكاية ردتها بعض الأقلام قضية الموسم.

باش نحكيوا على خروج أمين الشرميطي باش يلعب في ألمانيا, وربي يعينه ويوجهه خير .. وانشاالله ينور هاك النجمة و الهلال ...

أيا سيدي كيف ما تعرفوا لكل, وقتلي يوفى كل موسم, وتقل مواضيع الكورة, ماعون صنعة الجرايد الكل حكايات تنقلات اللاعبين.

ويبداو عادة يتبعوا في كل خبر, ولو موش صحيح, الفائدة الشعب يستهلك في اللي ينشروا فيه.

وكيف من فوق يبدا التنقل هذا أغلى واحد في تاريخ كورتنا, وفيه عدة أطراف متداخلة, ومصالح متعارضة .. يقوى التشويق والزوم يزيد يكبر ..

وبالطبيعة, كيف كل حاجة متعلقة بالكورة عندنا هالأيامات, لازم الحكاية تاخذ طابع جهوي مسوقر ..

أيا سيدي هاو نجيلكم مالاخر : الشبيبة القيروانية, الفريق المكون للاعب, حط روحه طرف في العملية, وولات اتبع في المفاوضات وحتى كيف النجم طلب انتداب لاعب من صنف الأواسط, الشبيبة اشترطت انو النجم يفرط في الشرميطي قبل ...

وقتلي, نورملمون, الشبيبة حقها تتلهى بشؤونها, وتستنى بايها اللي كتب من الصفقة بعد ما اتتم ...

هالتطاول هذا من الشبيبة على النجم, اللي يحبوا الناس وإلا يكرهوا, فريق أكبر منها, وما يجيش بالكل انها تتدخل في شؤونه, قلنا عاده هالتصرفات والمساومات اللي عملتهم الشبيبة, زيد عليها الظروف الي تم فيها انتقال الشرميطي للنجم (قعد عام ما يلعبش ...), زيد عليها أنوا الشبيبة تزود فرق العاصمة بلاعبيها من غير مشاكل وترفض التعامل مع النجم (آخرها صفقة وجدي الدرعي اللي رفضتها الشبيبة) .. كل هذا خلى النجم زادة موش مستعد باش يراعي مصالح هالجمعية الي ما تتعاملش معاه وتتطاول عليه.

في هاشي حاجة ؟ اللاعب لاعب النجم والصفقة صفقته

توة كيف العملية تعملت في صيغة إعارة, مع إمكانية التفويت في اللاعب فيما بعد, الناس الكل ولات سمحت لروحها باش تحكم على أخلاقية الصفقة ..

هذا بيزنس .. آش مدخل الأخلاق ؟ جمعية تحب تعمل أحسن صفقة ليها ... وينو العيب ؟ آشنية المشكلة ؟

علاش حد ما قال اللي أخلاقيا ما يجيش جمعية تعطي لاعبيها للافريقي والترجي, وما تقول لا كان للنجم؟ الإجابة واضحة : هذيكة أمورها ..

امالا بربي ماذا بينا هالأشخاص اللي ما قعدت كان تنبر, تحشم على روحها وتشد ألسنتها و أقلامها على القدح في فريق أكبر منها ومن أمثالها ..

وعاش من عرف قدره ...

11:36 Écrit par petitprince dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ess etoile jsk chermiti |  Facebook

mardi, 29 juillet 2008

les vraies raisons du départ de Tahar Sioud de la présidence de la FTF

Foot et affaires : les vraies raisons du départ de Tahar Sioud de la présidence de la FTF Par Moncef MAHROUG (webmanager) La démission de M. Tahar Sioud n’a pas de cause sportive. En fait, le président de la FTF démissionne de ce poste qu’il occupe depuis mai 2007 à la demande des actionnaires de la BIAT et pour mieux se consacrer à cette dernière. Tahar Sioud est parti. Il a quitté la présidence de la Fédération Tunisienne de Football (FTF), après l’avoir exercée pendant quatorze mois. Annoncée depuis quelques jours, cette démission était acquise depuis quelques mois et si M. Sioud en retardé l’annonce et la mise en œuvre, c’est peut être seulement pour mener à son terme la saison qui s’achève et le processus de recherche d’un successeur à Roger Lemerre, le sélectionneur national dont le contrat est arrivé à échéance le 30 juin dernier. Un quotidien de la place –«Le Temps» en l’occurrence, dans son édition du mardi 22 juillet 2008- explique la démission du président de la FTF par les insultes que lui ont adressé des supporters, après la finale de coupe EST-ESS, qui lui reprochaient d’avoir «causé la défaite des leurs» en confiant la direction du match à un trio d’arbitres allemands. Mais, contrairement à ce qu’on pourrait penser, le président de la FTF ne s’en va pas pour cette raison, ni à cause de l’entrée en lice catastrophique de l’équipe nationale dans les éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des Nations et la Coupe du Monde 2010, ou de la gestion quelque peu maladroite de la fin de l’ère Lemerre et de la recherche d’un nouveau sélectionneur pour l’équipe nationale. En fait, le patron de la FTF abandonne la présidence de la FTF parce que… les actionnaires de la Banque Internationale Arabe de Tunisie (BIAT) le lui ont demandé. Convaincu de l’importance de son apport à la banque, ils l’ont invité, non pas à choisir entre les deux présidences, mais de quitter le monde du football pour mieux se dédier aux affaires de la BIAT. Dès le début, le pari de M. Tahar Sioud de tenir en même les rênes de la plus importante fédération sportive de Tunisie et de l’une des plus grandes banques du pays paraissait très difficile à voir impossible à réussir. Non que l’homme manque de volonté ou d’énergie, mais parce que les deux institutions passant, pour des raisons diverses, par des phases très délicates de leurs vies, la gestion de leurs affaires exige un engagement total qui ne permet pas au président du conseil de la BIAT de se déployer en même temps sur deux fronts aussi chauds. Tahar Sioud a atterri en mai 2007 à la tête de la FTF avec pour mission d’en restaurer l’image et la crédibilité, après la crise qui l’avait opposé à la Fédération Internationale de Football Amateur (FIFA). Opposé par principe à la nomination de responsables de fédérations par le gouvernement, l’instance suprême du football mondial n’avait pas apprécié celle de M. Ali Labiedh au poste de président de la FTF, l’avait de fait boycotté jusqu’à ce que notre fédération se décident à adopter de nouveaux statuts conformes à ceux de la FIFA. Quelques jours seulement après son élection aux commandes de la FTF, son actuel président a été coopté par le conseil d’administration de la BIAT pour occuper le fauteuil de président du conseil, celui de directeur général revenant à M. Slaheddine Laadjimi, après que les actionnaires aient choisi de séparer les deux fonctions. M. Sioud est arrivé à la BIAT à un moment particulièrement important de la vie de la banque. Après le départ de M. Chakib Nouira –qui aura été le dernier p-dg de la BIAT-, les actionnaires, et en particulier le plus important d’entre eux, en l’occurrence le plus important d’entre eux, le groupe Mabrouk, ont décidé de lancer un vaste chantier de restructuration profonde de la banque afin de pallier à ses faiblesses endémiques. Et même si le poste de président du conseil est généralement honorifique, la BIAT constituait une exception, en raison de cette conjoncture particulière. Ce qui veut dire que ses actionnaires ne concevaient pas de se contenter d’un «président à mi-temps». Mais la présence de M. Sioud à la tête de la FTF ne posait pas qu’un problème de disponibilité. En fait les actionnaires de la BIAT étaient tout autant, voire davantage, gênés par les «coups» que M. Sioud, en tant que président de la FTF –un poste médiatiquement très exposé- et qui, selon eux, rejaillissaient négativement sur la banque. Une perception que le président du conseil d’administration de la BIAT a fini par comprendre et respecter. En tirant sa référence de patron de la FTF.

16:15 Écrit par petitprince dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ftf |  Facebook