Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 01 septembre 2010

L'arabe devient une langue obligatoire dans les collèges au nord des territoires occupés

la grande nouveauté de la rentrée scolaire dans l'état sioniste occupant les territoires Palestiniens est sans doute l’étude de l’arabe obligatoire pour les élèves de 250 collèges dans le nord d’Israël.

Par ailleurs, et pour le ministre de l’Education, l’étude de l’arabe (langue officielle en Israël avec l’hébreu et l’anglais) doit tendre à devenir obligatoire dans toutes les écoles du pays.

Pour cette rentrée scolaire, des dizaines de milliers de collégiens de Haïfa et de Galilée vont commencer à apprendre l’arabe comme langue obligatoire. En plus des cours de langue a proprement parlé, un enseignement sur la culture et les traditions arabes sera également dispensé.

Jusqu’à présent, l’arabe était une option en classe de 4ème. Le choix d’entreprendre cette réforme dans le nord du pays n’est pas fortuit : 50% des habitants de la Galilée sont des Arabes israéliens.

Si l’expérience est concluante, l’étude de l’arabe comme langue obligatoire depuis la 6ème pourrait s’étendre dès la rentrée 2011 à tous les collèges d’Israël dans le secteur juif.

Parmi les établissements qui ont accepté de se lancer dans cette expérience, on compte 42 écoles juives religieuses.

Pour Shlomo Alon, inspecteur général de l’Education nationale, l’étude de l’arabe est une évidence : "C’est la langue de 20% des habitants de l’Etat d’Israël et il est normal que nous l’apprenions jusqu’au baccalauréat.

Je pense que cela aidera les Juifs qui étudient l’arabe à mieux vivre dans cette région, à connaître cette langue dans divers buts comme établir des ponts entre les personnes et permettre des relations individuelles."

 

13:57 Écrit par petitprince | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.