Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 11 décembre 2009

Enquête : l’antisémitisme progresse en Europe

TEH04_wh-d6b04.jpg

lundi 7 décembre 2009, par Agnès Staes

Une étude menée par des chercheurs de l’université de Bielefeld en Allemagne sur « l’inimitié » montre que l’islamophobie a diminué alors que la haine contre les juifs et les homosexuels est en progression. Et cela, malgré que les citoyens suisses ont voté en faveur de l’interdiction des minarets dans leur pays. Dans cette enquête, il ressort également que la Pologne est le pays le plus raciste en Europe.

Depuis 8 ans une étude annuelle est publiée par l’Institut de recherche interdisciplinaire à l’Université de Bielefeld sur la xénophobie, le sexisme, le racisme, l’antisémitisme et les préjugés contre les chômeurs, les handicapés, les sans-abris et les homosexuels en Allemagne. En raison de la crise financière, les chercheurs s’attendaient à une recrudescence du niveau de ressentiment contre les minorités. Ce n’est pas le cas. On peut observer une forte baisse du sexisme et du racisme ainsi qu’une diminution plus légère de l’islamophobie. Mais deux exceptions sont alarmantes : l’antisémitisme et l’homophobie sont de plus en plus marqués en Europe et on les trouve plus particulièrement dans les classes élevées de la société.

L’un des principaux chercheurs, B. Küpper, pense que la crise financière peut être facteur expliquant ces données mais qu’il est stupéfiant que malgré l’histoire récente allemande, 48 % sont encore d’accord avec des déclarations antisémites ! Il est aussi surprenant que les deux groupes particulièrement visés soient les Juifs et les homosexuels comme pendant la période noire du nazisme.

Pour la première fois l’étude a comparé la xénophobie dans les pays européens (Grande Bretagne, France, Allemagne, Pays-Bas, Italie, Portugal, Pologne, Hongrie). Le niveau des préjugés contre les minorités en Europe est inquiétant.

Quelques chiffres :

50,4 % de la population européenne est d’accord pour dire qu’il y a « trop d’immigrants » dans leurs pays et 54,4 % estiment que « l’Islam est une religion de l’intolérance ».
Il est intéressant de noter que le pourcentage de personnes qui pensent qu’ « il y a trop de musulmans » dans leur pays est particulièrement élevé là où il y a un faible pourcentage de musulmans qui y vivent !
31,3 % des Européens pensent qu’il y a « une hiérarchie naturelle entre les Noirs et les Blancs ».

L’antisémitisme est encore largement répandu en Europe

41,2 % des Européens estiment que « les Juifs tentent de tirer profit de leur histoire de victimes de la période nazie » (En Pologne : 72 % ; Aux Pays-Bas : 5,6 %).
Environ un quart (24,5 %) des européens estiment que « les Juifs ont trop d’influence » et presque un tiers (31 %) pensent que « les Juifs en général ne se soucie que des leurs ».
Cependant 61,9 % disent que les Juifs « enrichissent notre culture » en particulier dans les Pays-Bas, la Grande Bretagne et l’Allemagne.
45,7 % d’Européens (sauf pour la France où le niveau d’antisémitisme n’a pas été calculé) pensent qu’ « Israël mène une guerre d’extermination contre les Palestiniens » et 37,4 % disent « comprendre que compte tenu de la politique d’Israël, les gens n’aiment pas les Juifs ».

Le niveau de l’antisémitisme varie beaucoup à travers l’Europe. Selon cette étude, il est le plus faible en Grande Bretagne et aux Pays-Bas et atteint un niveau plus élevé au Portugal, en Pologne et en Hongrie.

 

source : http://un-echo-israel.net/L-antisemitisme-progresse-en

14:34 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.