Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 26 novembre 2007

"3ers edhib" ... la rass .. la sess ..

j'ai eu la malchance d'aller voir ce film ..

j'ai toujours eu pour principe de voir notreproduction nationale ... sorte d'encouragement à ce domaine qui ne décolle aps .. et je me demnad ebien s'il décollera un jour

j'ai découvert un film plein de violence .. le plus souvent gratuite .; c'ets à dire "dénudé" de toute signiifcation .. c'ets du moins mon jugement ..

ue scène de viol collectif .. des scènes de zatla .. du tachlit (se couper le ventre et les avants bras) .. des putes dasn un cabaret ... des gros mots à tort et à travers ..

un jeune rêveur qui a sombré dans le chomage et la délinquence .. 

je suis sorti sans avoir compris ni le message du film, ni de quoi il parlait exactement ..

et puis ce titre ! quel rapport avec les faits ? 

dommage que l'on attend des années pour avoir le OK des producteurs, pour enfin rater de marquer le spectateur ..

 dommage ..

 a8646f8cb9b493bfc8f6ec1ea15b6f3e.jpg

 

 

16:36 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : film tunisie |  Facebook

Commentaires

je partage aussi ton avis

Écrit par : ma7moud | lundi, 26 novembre 2007

il y a quelque chose que j'arrive pas a comprendre : pourquoi dans tous les films tunisiens et sans exception depuis cette nouvelle vague de film (1990) on ne parle que de sexe ?
yakhi ma fammach un autre sujet qu'on peut discuter ?
j'ai entendu parler du film de fadhel il jaziri thalathoun(30) qui raconte l'histoire de la tunisie des années 30 inchallah 7atta houa ma y7ottoch une ou 2scenes de sxe pour promovoir son film.
revenant a 3irs dhib billahi chnoua mokh il hadra mta3ou la ras la sess trés bien dit maxula

Écrit par : AS... | lundi, 26 novembre 2007

j.ai deteste ce navet..les images du viol m.on honte durant 1 semaine...vraiment...degeulass

Écrit par : sarah | lundi, 26 novembre 2007

Moi j'ai des préjugés sur les films Tunisiens et je suis bien content de les avoir ça m'évite d'aller voir ces débilité sans queues ni tête dont le nombre n'a cessé de croître depuis 3asfour stah. j'ai pas vu un film Tunisien sans scène de nu, de cul, de frustration, de drogue, de délinquence.... kall chnoua c'est la réalité. merci de l'image qu'on veut donner à l'étranger et à nos citoyens

Écrit par : foustanovitch | lundi, 26 novembre 2007

pas du tout d'accord ..
voici un article qui expliquerai peut etre cet avis différent.
kefois.over-blog.com

Écrit par : kefois | mardi, 27 novembre 2007

ta3rfou il berah win tfarajt 3ala 3irs idhib chnouwa hadha mala inhitat yahki kan 3al klocharet we wlad ichara3 we il hmal we bnet ilile yekhi ahna haka fi tounis 3leh haka mafhemt minou chay wel klam il khayeb wel kbeha mala film khsayer flous we 9ilet torbya wala aki anisa (salwa) e5iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit mala tamthil chay y3ayef t9oulch 3liha mich ka3da tmathal hassilou mahouch film netfarjou fih en famille mala realite

Écrit par : emyy | lundi, 16 février 2009

antouma bezaf for ou ya3tikom asaha

Écrit par : mehdi | mardi, 29 décembre 2009

k

Écrit par : haythem | samedi, 13 février 2010

saheiugxiyf

Écrit par : helmi | jeudi, 15 avril 2010

zabouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuur

Écrit par : amrou ben fredj | mardi, 14 septembre 2010

vraimet chay ya3mel el 3ar yekhi belahi neheb nefehem haja yekraw cinima we yabadaw yahkiyou 3ala l'ART de cinema ba3ed ya3melou film ki haka yakhi ma3ana kan les putes hachekom nahkou 3alihom wala les clochars vraiment khit khit 3ala eli 3amelou hal film wala eli madhel fih surtt etofela jahanam wa be2esa el masir ba3ed rabi kolou la rahou tamedhil we c 1 un art woooh!!!hasbi allh wa ne3ma al wakil

Écrit par : nabila dhamer | dimanche, 19 septembre 2010

tres bien se film

Écrit par : better | dimanche, 10 avril 2011

il faut bien de tout pour faire un mojnde :))

Écrit par : beheeddine | lundi, 11 avril 2011

loooooooooool

Écrit par : hamza | mardi, 01 novembre 2011

7low

Écrit par : wajdi | vendredi, 10 février 2012

Les commentaires sont fermés.