Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 06 avril 2007

Les Sociétés Secrètes XXIII : LES AMERICAINS AUSSI "VEULENT" PARTICIPER A LA GUERRE

Le siège central des sionistes à Berlin fut transféré à New York sous la direction du juge Louis D. Brandeis.


Le COLONEL EDWARD M. HOUSE. et BERNARD BARUCH furent d'autres agents importants de la BANQUE ROTHSCHILD.

Prêtez une attention particulière à ces noms. Ils joueront encore souvent un rôle important. BARUCH fut l'instrument de la campagne des présidentielles de WOODROW WILSON qui fut couronnée de succès. Quant au COLONEL HOUSE, il fut le plus proche conseiller du président Wilson, il organisa le cabinet d'après les intérêts des Rothschild et dirigea pratiquement tout le Département d'Etat. Ce n'était un secret pour personne : le président Wilson était sous la coupe du colonel HOUSE et devint la marionnette idéale entre les mains des Rothschild. Il en donna la preuve concrète en n'opposant aucun veto à la création de la "Federal Reserve" et en demandant l'accord du Congrès pour partir en guerre contre l'Allemagne. (64)

Le Congrès donna aussi son accord à cause de la "forte pression" du peuple. Celui-ci avait été, en fait, manipulé avec les mêmes techniques de propagande, avec le même "social conditioning" propre au WELLINGTON HOUSE du RIIA qui avaient été appliqués au peuple anglais auparavant.

(Le sujet des "machines à laver le cerveau" est parfaitement décrit dans les différents livres du scientifique Thomas E. Bearden et dans le livre de Preston B. Nichol "The Montauk Project", en particulier avec la chaise Moutauk qui fut élaborée grâce à la technique développée par ITT)

Le COLONEL HOUSE participa aussi à cette propagande. En 1916, il usa de sa forte influence - en accord avec les actionnaires de la "Federal Reserve" - pour convaincre le peuple américain, gràce à la propagande et à l'aide du président Wilson (marionnette des Rothschild), qu'il avait le devoir sacré de su servir de la démocratie pour apporter "la sécurité" au monde. Peu après, les Américains entraient en guerre. Les Illuminati firent accepter le président Wilson par le peuple américain en lui collant l'étiquette du représentant du la liberté."

La Première Guerre mondiale fut pour les banquiers illuminés une très bonne affaire, Bernard Baruch qui devint président de la "commission de l'industrie de guerre" vit sa fortune initiale passer de 1 million à 200 millions de dollars. L'action suivante de Woodrow Wilson, sur l'ordre du colonel House, fut de faire comprendre au Congrès la nécessité de former la "SOCIETE DES NATIONS" (League of Nations) qui devait devenir, plus tard, l'ONU. (65)

C'était un pas décisif de plus des Illuminai sur la voie qui devait les conduire la domination du monde.

Des Griffin décrit la Première Guerre mondiale telle que la voient les Illuminati comme suit :

1. La politique étrangère américaine de neutralité dont George Washington s'était fait le champion dans son message d'adieux et qui fut reprise dans la doctrine de Monroe, cette politique là était lettre morte. Un précédent avait été, ainsi, créé grâce à une imposture énorme qui permettait aux banquiers internationaux de se servir de l'Amérique comme outil militaire.

2. La Russie tsariste, souci permanent depuis beaucoup d'années pour les manitous financiers, avait été balayée avec succès de la scène mondiale. Quarante-sept ans plus tôt, le grand Illuminé Albert Pike l'avait prédit dans sa fameuse lettre à Mazzini.

3. La Première Guerre Mondiale avait causé aux Etats impliqués une dette d'un montant astronourique. Ces dettes avaient été contractées auprès des banquiers imernationaux qui, nous l'avons vu, avaient tout organisé et tout mis en scène dès le début. Des "liux où se joue la guerre" se sont toujours révélés des plus lucratifs pour leurs managers et pour ceux qui les financent."

("Die Absteiger", p.147)

Il était évident que les accords de Versailles se déroulaient aussi selon les plans des Rothschild. Du côté américain se trouvaient Woodrow Wilson, la marionnette des ROTHSCHILD, avec ses conseillers et les agents de ROTHSCHILD : le colonel House et BERNARD BARUCH. Du côté anglais, plus exactement du côté de la "Couronne", il y avait Lloyd George, membre du "Comité des 300" avec son conseiller SIR PHILIP SASSOON, descendant direct d'Amschel Rothschild et membre du Conseil d'Etat secret anglais, le "Privy Council". La délégation française était représentée par le Premier ministre Clemenceau et GEORGE MANDEL. Mandel, né JEROBEAM ROTHSCHILD, qui fut souvent désigné comme le "Disraeli" français, complétait bien le tableau, complétait bien le tableau. C'est vers le colonel House, à l'apogée de sa puissance à ce moment-là, que se tournèrent les regards lors de la conférence de la paix à Versailles. Clemenceau se rendit, un jour, chez House alors que justement le président Wilson s'y trouvait. Wilson dut quitter les lieux pour ne pas les déranger et leur permettre d'échanger en toute tranquilité. (66)

Le traité de Versailles est décrit ainsi par Philip Snowden :

"Le traité devrait satisfaire les brigands, les impérialistes et les militaristes. Il porte un coup mortel à tous ceux qui avaient espéré que la fin de la guerre apporterait la paix. Ce n'est pas un contrat de paix mais, au contraire, la déclaration d'une autre guerre. Il trahit la démocratie et tous ceux qui sont morts à la guerre. Le traité dévoile les vrais buts des Alliés".

(Empire of "The City", p.42)

Lloyd George affirme à ce sujet :

"Nous avons un document écrit qui nous garantit une guerre dans vingt ans. S'ils imposent des conditions à un peuple (l'Allemagne) qui est dans l'impossibilité de les remplir, ils l'obligent alors soit à rompre le traité, soit à faire la guerre".

Et nous connaissons, depuis, ceux qui avaient manigancé les accords de Versailles et les buts qu'ils poursuivaient. Quelques ignorants peuvent, peut-être, continuer à nier l'authenticité des "Protocoles des Sages de Sion" mais même avec la meilleure volonté, on ne peut pas dire que c'est par hasard que les agents de ROTHSCHILD se trouvaient présents lors du traité de Versailles.

medium_clip_image001.2.jpg

 


09:12 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook

Commentaires

Cher Maxula Prates :

Je sais pas d'où tu copies tout ca, je sais pas si tu y crois vraiment. Une chose est sûre pour moi : c'est n'importe quoi ! c'est vrai j'ai pas tout lu, mais le peu que j'ai lu suffit pour me faire une idée de ce que tu racontes.

En te lisant, j'ai appris que la révolution bolchévique a été préparé par des sionistes et que Trotsky a été entraîné par les américains.

(Soit dit en passant Odessa n'est pas en Russie mais en Ukraine et je ne pense pas que Herzl y a vécu. D'après ce que je sais il a passé sa vie entre la Hongrie, Paris, Vienne et il a fondé le mvt sioniste à Bâle en Suisse !)

J'apprends aussi que les Juifs complotteurs et les sociétés secrètes gouvernent le monde et ont planifié à l'avance les guerres...

Non, mais de qui on se moque là ??

Ecoute, si tu crois que j'ai l'esprit pollué par la propagande sioniste, tu n'as qu'à lire l'encyclopédie de l'Egyptien Abdelwahhab Al Massiri : Al Yahoud, Al Yahoudiya wa As Sohyouniya. Tu apprendras bcp de choses sur les prétendus complots qui n'existent que dans les esprits des gens qui y croit. Ce monsieur est un nationaliste arabe et je pense qu'il est assez intègre pour ne pas raconter n'importe quoi. cette encyclopédie est en téléchargement libre sur internet (j'ai pas un lien mnt, mais je vais le chercher)

Écrit par : Mani l'Africain | vendredi, 06 avril 2007

je vous met simplement le livre .. je ne commente pas ..

libre à chacun de lire ou non ..

et puis finalement c'est peut être vrai !

Écrit par : maxula | vendredi, 06 avril 2007

oui, finalement si c'était vrai !!!!!!! pkoi pas !

Populisme quand tu nous tient !

Écrit par : Mani l'Africain | vendredi, 06 avril 2007

loool mani ... je te conseille une bonne tasse de tizane :) et le post qui suit

Écrit par : maxula | vendredi, 06 avril 2007

Rien à faire Maxula tu es atteint de "complotide sionniste aigue" qui frappe dans bien des cafés à Tunis...la meilleure façon d'en guérir UTILISES TON CERVEAU ;)

Écrit par : daddou | vendredi, 06 avril 2007

pourquoi est ce que vous pensez que c'est mes idées ? je ne commente point je vous expose ce livre qui est quadn même pas banal !

je pense que c'est vous qui avez un problème pas moi !

il faut lire bien pour pourvoir juger ..

la thèse et l'antithèse

Écrit par : maxula | samedi, 07 avril 2007

Les commentaires sont fermés.