Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 02 mai 2007

Tolérance ?

en ce moment j'ia remarqué que ce mot est des plus utilisés ..

mais franchement je me demande s'il l'est toujours bien ..

mais enfin ce mot utilisé souvent dans un sens absolu .. n'a-t il point de limites ?  aucunes ?

tolérer tout ?

je ne le pense pas ..

rappelons que sa définition est la suivante :   > tolérer = Permettre, laisser faire par indulgence.• Supporter.

je pense que la tolérance doit s'apprécier dans le cadre de systèmes moral + social + religieux bien déterminés

autrement elle portera le nom de l'ANARCHIE

14:12 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook

Commentaires

Que penses-tu de cela:

"Ne fais pas à autrui ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse."

"Fais à autrui ce que tu aimerais qu'on te fasse."

et surtout arriver à:

«Aimez vos ennemis».

http://massir.blogs.psychologies.com/mon_massir/2007/04/un_palestinien_.html

Écrit par : Massir | mercredi, 02 mai 2007

Maxula comme je sais que tu es pratiquant je te cites le Coran :

ولا تستوي الحسنة ولا السيئة ادفع بالتي هي أحسن فاذا الذي بينك وبينه عداوة كانه ولي حميم " - فصلت:34.

il a dit 3adawa, càd TON ENNEMI. Y a-t-il plus de tolérance que ça ???

Si tu te poses des questions sur la signification de la tolérance, je t'invite à lire mes réflexions là dessus :

http://manichaeus.blogspot.com/2007/04/la-dernire-fois-que-jai-crit-sur-ce.html

Écrit par : Mani l'Africain | mercredi, 02 mai 2007

Je viens par le présent commentaire solliciter son Excelence le Président de la République Tunisienne Mr Zine El Abiddine BEN ALI protecteur de la constitution, de la religion , de l'état en tunisie et du peuple,de bien vouloir intervenir personnellement pour arrêter cette mascarade sur tn-blogs conformement à la culture arabo-musulane et méditerranéenne et arrêter tout abus ou extrémisme religieux ou sexuel pervers laics

Écrit par : mouwaten | mercredi, 02 mai 2007

Je pense que la tolérance doit être définie et doit avoir des limites, et ces limites sont simples: est intolérable ce qui porte atteinte à autrui.

Écrit par : Sami | jeudi, 03 mai 2007

Désolé de ne pas avoir lu ton post, je le ferais plus tard mais pour l'heure, je dois avouer que j'ai été choqué de voir quel blog se trouve au dessus de toi dans la liste des sujets de tn-blogs .

Ma démarche serait plutôt lié au sujet de ce blog gay qui a été ajouté sans se préoccuper de notre avis. Je me permet de te rappeler qu'il y la mot gay qui est encore et toujours associé au nom du pays .
Je voulais savoir s'il y avait quelqu'un de sensé sur cette blogosphère et qui soit capable de remplacer cette agrégateur devenu insalubre par un autre un peu plus propre . Est-tu capable de remplacer houssein ou y a t-il parmi tes lecteurs quelqu'un qui a les connaissance technique pour le faire ? Il est hors de question de continuer ainsi en ayant dans la liste un tel blog .

Quelqu'un pourrait-il présenter un dossier de candidature avec les détails technique ou au moins financier pour que l'on puisse sortir de cette liste nauséabonde .
Houssein ne veut pas faire marche arrière et il espère avec le soutien de ses inconditionnels nous faire accepter l'inacceptable . Je préfère de loin avoir affaire à des gens intéressant à lire que d'avoir ce groupement d'homos qui s'entraident pour publier des post a la une sur cette blogosphère .

Faire partie de tn-blog avec ce blog homos qui en est devenu le protégé c'est comme se rendre dans un lieux gay(boite ou bar gay) sans en être .
Il ne faut pas accepter le fait accompli .

Je demande a ceux qui ont les capacités de créer un nouvel agrégateur de se manifester .
Sinon je vous garanti l'hémmoragie dans cette tunisphère et elle a déjà commencer . Je pense qu'il est grand temps de se séparer d'avec le camp de ceux qui prétendent les "gentils" .

Écrit par : je mettrais mon pseudo plus tard | jeudi, 03 mai 2007

Les commentaires sont fermés.