Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 03 décembre 2007

Regarder plus loin que son nombril …

Il est des jours où l’on se rend compte ... comme finalement réveillé … de la petitesse de nos vies ... de l’étroitesse de notre monde …

Et dire qu’il suffit de sortir la tête de la fenêtre … et de bien regarder ce qui se passe en dehors de notre petit monde à nous …

Pourquoi ce délire ?

Je vous explique …

Jeudi dernier, à la nouvelle du tragique décès d’un collègue (Allah yarhamou), j’ai du me rendre en urgence chez lui à BouGhrara … un coin perdu du sud tunisien … à mi chemin entre Djerba et Médenine (via le bac) …

Là bas j’ai découvert des gens simples … des gens loin de notre mode de vie … de nos soucis et de nos problèmes …

Des gens qui vivent dans un autre monde … et qui appartiennent à une autre ère …

Des gens qui, en dépit de l’ampleur du drame, ont fait montre d’un courage et d’une force de croyance exceptionnelle …

On nous a reçu sous une tente berbère … on s’est assis par terre … comme tous les présents … comme eux … on nous a servi un couscous berbère … on nous a exceptionnellement trouvé des cuillères … car les autres ils le mangeaient avec leur mains nues …

On n’était pas loin de la mer … pas loin de la terre … et surtout très loin de nos vies compliquées …

Je me suis rappelé de notre insatisfaction chronique … malgré le confort dans lequel nous vivons … et j’ai pensé que nous étions stupides à ne pas réaliser combien nous avons de facilités dans nos vies …

Je me suis rappelé des fois où je m’étais énervé parce que le café était tiède … ou encore parce que j’ai du marcher une centaine de mètres pour acheter du pain … alors que certains se tapent des kilomètres pour ramener de l’eau potable … sans dire un mot … et souvent dans la bonne humeur …

Je me suis dit que nous étions peut être riches matériellement … mais eux ils l’étaient  humainement … je pense qu’un retour à la nature est plus que obligatoire pour recouvrer un peu de son âme … pour devenir plus humains … et donc plus heureux …

A méditer …

19:00 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : Tunisie vie |  Facebook

mercredi, 28 novembre 2007

Zitouna FM .. controverses injustifiées ..

7667e6f7b57e1bb28134d90caa48a3e2.jpg

 

j'ai lu et entendu que la création d'une radio traitant de l'Islam déplaisait à certains ..

on la désigne comme étant un pas contre la laïcité .. et on redoute une perte de certains aqcuis de taille en Tunisie ..

j'ai tenu à commenter ceci ..

car j'ai trouvé que c'était là une manifestation de Islamophobie étonnante 

cette radio avant de la cirtiquer il fallait au moins l'écouter  ..

c'ets une radio qui essaye de par ses programmes de compléter la culture islamique en Tunisie .. 

je tiens à exposer ce qui suit :

- au lieu de laisser les autres pays imposer leur conception de l'Islam à nos jeunes, suite à la grande pénétration des chaines du NILESAT .. nous étalons notre propre conception de l'Islam .. conception qui  toujours différencier la Tunisie des autres pays islamiques.

- les programmes de la chaine sont principalement : des leçons de lecture du Coran et des leçons de l'histoire de l'Islam .; presque aucun débât de "3akida" .. ce qui fait que la chaine ne fournit aucune ouverture aux théories intégristes pour s'infilter. d'ailleurs les "animateurs" si on veut sont tous Tunisiens 

- comme a dit el 3eroui : ech ma binetna ? ken klemi ma 3ejbekch enzel al felsa; en d'autres termes si vous n'êtes pas intéressés  il suffit de zapper.

j'ai remarqué que certains ne s'inquiètent guère de la faillite des valeurs morales et du sens civique en Tunisie .; ne sont pas alarmés par le fsed (prositution drogue délinquence ..) mais ils sont inquiets à la première manifestation de l'ISlam en Tunisie ...

c'ets pour ça que je qualifie leur attitude de "islamohobie bizarre".

 Rabbi yahdi ...

16:10 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : religion islam tunisie |  Facebook

mardi, 27 novembre 2007

PORAJMOS .. le holocauste méconnu ..

Le terme « Porajmos » (ou Porrajmos, littéralement « dévorer ») désigne les persécutions envers les tsiganes pendant la Seconde Guerre mondiale, dont les proportions furent telles que la majorité des auteurs les considèrent comme constitutives de génocide.

De 1933 à 1936 les Tsiganes sont internés à Dachau et à Buchenwald pour « insociabilité ».

À partir de 1936, les Tsiganes furent persécutés pour des raisons raciales par le régime nazi et ses alliés dans toute l'Europe.

Les Nazis considéraient les Tsiganes comme « racialement inférieurs », et le destin de ceux-ci fut, en de nombreux points, parallèle à celui des Juifs. Les Tsiganes subirent l'internement, le travail forcé et beaucoup furent assassinés. Ils étaient aussi soumis à la déportation dans les camps d'extermination.

Dans les zones de l'Europe occupées par les Allemands, le destin des Tsiganes varia d’un pays à l’autre, selon les circonstances locales. Les Nazis internaient généralement les Tsiganes et les déportaient ensuite en Allemagne ou en Pologne pour les soumettre au travail forcé ou pour les assassiner. Beaucoup de Tsiganes de Pologne, des Pays-Bas, de Hongrie, d'Italie, de Yougoslavie et d'Albanie furent abattus ou déportés dans les camps d'extermination et exterminés.

En France, les autorités avaient pris des mesures restrictives à l’encontre des Tsiganes avant même l'occupation allemande du pays. Le gouvernement de Vichy organisa leur internement dans des camps familiaux comme Jargeau, Montreuil-Bellay ou Saliers. Les Tsiganes français ne furent cependant pas déportés sauf ceux des départements du Nord et du Pas-de-Calais rattachés au Gouvernement militaire de Bruxelles.

On ne connaît pas exactement le nombre de Tsiganes tués au cours du Porajmos. Bien que des chiffres exacts ou des pourcentages ne puissent pas être vérifiés, les historiens estiment que les Allemands et leurs alliés auraient exterminé de 25 à 50 % de tous les Tsiganes européens. Sur environ un million de Tsiganes vivant en Europe avant la guerre, au moins 220 000 auraient ainsi été tués.

En France, les tsiganes ne furent pas déportés puis tués au camps d'Auschwitz comme dans les autres pays occupés par l'Allemagne, mais internés dans des camps d'internements français (et de façon partielle, faute de recensement de cette population). Une partie d'entre eux ne virent leur libération qu'au-delà de l’armistice (jusqu’en 1946) car les autorités françaises de la libération, comme celles de Vichy, souhaitaient les sédentariser. C'est d'ailleurs pourquoi, les camps de nomades étaient des camps familiaux, où les familles étaient rassemblées et les enfants scolarisés.

Après la guerre, la discrimination contre les Tsiganes ne cessa pas, la République fédérale d'Allemagne décida que toutes les mesures prises contre les Tsiganes avant 1943 étaient une politique légitime de l’État et ne nécessitaient pas de réparations. L'incarcération, la stérilisation et même la déportation étaient considérées comme une politique légitime.

Le chancelier allemand Helmut Kohl reconnut formellement la réalité du génocide des Tsiganes en 1982. Mais à cette date, la plupart des victimes susceptibles de toucher des réparations conformément à la loi allemande étaient déjà mortes.

 source : wikipédia encyclopédie

12:15 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : gitans deuxième guerre mondiale |  Facebook

L'Assemblée générale condamne toute négation de l'Holocauste

En faisant une simple recherche sur l'ONU, je viens de découvrir que l'Assemblée générale des Nations unies a adopté, le 26 janvier 2007, par consensus une résolution condamnant "toute tentative de nier ou de minimiser l'Holocauste", consensus dont s'est dissocié, seule, la République islamique d'Iran. Cent trois pays ont coparrainé le projet soumis à l'Assemblée générale par les Etats-Unis.

Le texte "condamne sans réserve toute négation de l'Holocauste". Il exhorte "tous les Etats membres à rejeter sans réserve toute négation de l'Holocauste en tant qu'événement historique, en tout ou partie, ainsi que toute activité en ce sens".

La résolution se félicite aussi de la création par le secrétaire général des Nations unies d'un programme sur L'Holocauste et les Nations unies et la création par les Etats membres de programme éducatifs ou de mesures destinées à confronter le négationnisme.

ainsi, l'ONU dicte au monde entier et à la totalité des humains de croire au Holocauste et à ne jamais en douter !!!!

génial de voir la liberté d'expression appliquée par le charmant occident .. celui qui nous apprend maintenant à quoinous devons croire.

mis à part la question de si il y a vraiment eu ce "holocauste" ou non .. 

le danger que présente une pareille résolution est considérable !

demain on voterait une résolution pour affirmer que les clonialistes n'ont jamais pillé l'inde, l'afrique ni même l'amérique latine !!!

je trouve que la révision de l'histoire est une chose trés importante .. elle permet de revoir des faits aprés des années de leur survenance et donc ça permet une étude objective de se qui s'est vraiment passé ..

par ailleurs, cet organe qui 60 ans aprés se soucie encore de cet "holocauste" ..est e même organe qui a permit le génocide en Bosine, l'agression de l'Iraq et son occupation par les cowboys du 21ème siècle .. et j'en passe ..

j'estime que cette résolution montre bien le totalitarisme des puissances qui gouvernent le monde ..

de grâce qu'on arrête de nous mentir sur "we are the world" et la mondialisation etc ...

un dernier truc :  les  Rroms (gitans) ont souffert tout comme les juifs lors de cette regrettable guerre .. mais alors pourquoi on ne parle pas d'eux et on leur offre pas un pays ? tout comme l'holocauste, le PORAJMOS n'a t il pas le droit d'être imposé à l'Histoire ?

liberté d'expression ? ... parle à mon cul .. ma tête est bien malade .. 

 

 

 

11:40 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porjmos holocauste ONU |  Facebook

lundi, 26 novembre 2007

le bon vieux temps ... (soupir)

 un pôte vient de m'envoyer ceci,       
               
 j'ignore qui en est l'auteur       
               
 mais je comprends tellement ce qu'il ressentait que ç'aurait bien pu être moi !!       
               
       "Parce que "El Barraka" à Sidi Bou c'était quand même mieux que l'espèce de       
       parc affreux à la place, Parce que "ICH HATTITE ELHA, ... Broudou Knorr"    
        c'était quand même bien mieux que toutes les pubs de Ramadan réunies,       
       Parce que zapper entre la RTT, Rai Uno et Antenne 2 c'était bien mieux que       
       les 2000 chaînes satellite,        
       Parce que samedi après-midi on aimait bien faire les 100 mètres    
        devant Tiburtina à el Menzah 6,        
       Parce que dimanche après-midi on aimait bien regarder Domenica In à la TV       
       Parce que personne ne gagnait "el Milliard" en faisant le clown et ouvrant        
       des boites à la con,       
       Parce qu'au mois de mai on suivait tous les matchs de Roland-Garros,       
       Parce qu'en été on mettait un "keskes" sur l'antenne       
       pour capter les chaînes italiennes,       
       Parce que tard le soir on regardait le film en noir et blanc sur la Rai,        
       Parce qu'avec 20 dinars, on passait une Mega-soirée fil "Tortue" ou       
       Bien fil "Ranch" à Hammamet,       
       Parce que "All that she wants" (Ô matchiba) était le seul tube des 7 à 77 ans,        
       Parce qu'avec un polo Lacoste rentré dans un jean Levi's 501 (bil       
       falfoula), un Walkman Sony accroché à la ceinture et des Sebago au pieds,       
       on était le king du lycée,       
       Parce que les mecs se mettaient du "Trim" dans les cheveux et       
       réservaient le gel "Studio Line de l'Oréal" pour les grandes sorties,       
       Parce que jouer à ballon prisonnier, au foot, zrabet, biss, 123 Soliel,       
       carré ou à l'élastique était de meilleur esprit que les       
       jeux vidéo        
       Parce qu'il n'y avait pas de "sayyara chaâbia" sur nos routes,       
       Parce que les ploucs ne connaissait pas encore Hammamet,       
       Parce que la Marsa s'arrêtait au Safsaf et non pas à l'Aouina,       
       Parce que el Menzah s'arrêtait au numéro 6 et non pas à Ennasr,       
       Parce que Hammamet s'arrêtait au Samira Club,       
       Parce que HEC à Sfax ou ISG à Jendouba,    
        c'était une blague et non pas une réalité,       
       Parce que attendre le facteur pour intercepter son bulletin de notes,        
       c'était quand même moins triste que les factures de la STEG, SONEDE,       
       ADSL, TT, TUNISIANA etc.       
       Parce que piquer 10 dinars dans le "stouche" à sa mère,       
       c'était quand même un exercice périlleux,        
       Parce que les parents en voyage, signifiait premières cuites, premières       
       clopes, premiers flirts;)       
       Parce que personne ne disait "mouch normal",       
       Parce que personne ne prenait la file qui tourne à gauche au feu rouge pour        
       ensuite aller tout droit,       
       Parce que le festival de jazz de Tabarka proposait du jazz et rien d'autre,       
       Parce que Alba Parietti 21fd3f3df51f0af21db1f4183ab5bef6.jpgétait quand même plus sexy que la plus belle des       
       starlettes libanaises,       
       Parce que Samantha Fox c'est des "vrais" et Pamella Anderson c'est       
       des "faux"       
       Parce qu'il n'y avait aucune pub dans la Presse Magazine pour se faire un       
       maquillage libanais permanent,       
       Parce que les "fraises étaient bien à l'aise",       
       Parce que le "Mouze" n'était pas "Manbouze" et qu'il était même la "Guest        
       Star" des Khadharas,       
       Parce que les matchs de foot était quand même plus drôle avec les       
       commentaires de Boughnim,       
       Parce qu'on riait devant la caméra cachée    
        et qu'on pleure devant la caméra cachée version 2007,        
       Parce que dans aucun lieu public on n'avait droit à une symphonie de       
       sonneries de portables,       
       Parce qu'au lieu de passer son temps à créer des groupes sur Facebook    
        On faisait des trucs un peu plus constructifs (Fouska pour l'exam        
       d'Histoire/Géo.)"       
               
 ya hasra ya zmen ... ou encore qu'est ce qu'on regrette le bon vieux temps ..        


18:00 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : méditations |  Facebook

"3ers edhib" ... la rass .. la sess ..

j'ai eu la malchance d'aller voir ce film ..

j'ai toujours eu pour principe de voir notreproduction nationale ... sorte d'encouragement à ce domaine qui ne décolle aps .. et je me demnad ebien s'il décollera un jour

j'ai découvert un film plein de violence .. le plus souvent gratuite .; c'ets à dire "dénudé" de toute signiifcation .. c'ets du moins mon jugement ..

ue scène de viol collectif .. des scènes de zatla .. du tachlit (se couper le ventre et les avants bras) .. des putes dasn un cabaret ... des gros mots à tort et à travers ..

un jeune rêveur qui a sombré dans le chomage et la délinquence .. 

je suis sorti sans avoir compris ni le message du film, ni de quoi il parlait exactement ..

et puis ce titre ! quel rapport avec les faits ? 

dommage que l'on attend des années pour avoir le OK des producteurs, pour enfin rater de marquer le spectateur ..

 dommage ..

 a8646f8cb9b493bfc8f6ec1ea15b6f3e.jpg

 

 

16:36 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : film tunisie |  Facebook

mardi, 20 novembre 2007

Vive la Presse !

Le Temps du 20 nov 2007

Courrier des lecteurs

Lisez ce qu'écrit un aimable lecteur:

"Bonjour a tous

Vraiment c'est honteux de voir dans votre Journal de lundi 19.11.2007 un article de Aïda ARAB ACHAB analysant le match de foot de la Tunisie contre la Namimbie et jujant les joueurs qui ont participe.

Je ne sais pas si cette dame comprends le Foot, si oui qu'elle ira jeter un coup d'Oeil aux femmes qui jouent dans des differentes diciplines et laisser le Foot masculin pour ses specialistes.

Je sais qu'elle est sportive etc...., mais Le Foot masculin c'est autre chose.

pauvre Sahafa

Mes regards"

Ghdamsi



NDLR: Monsieur, d'abord un petit conseil: prenez des cours de français. Nous avons d'ailleurs fait exprès de passer votre texte tel quel, c'est-à-dire avec ses coquilles et ses fautes de syntaxe.

Si, pour vous, nous méritons cette compassion de votre part: "pauvre Sahafa", permettez nous d'éprouver de la pitié pour vous: les misogynes souffrent beaucoup en effet de l'avis des psychanalistes.

Le football n'est plus l'apanage des "mâles". Depuis très longtemps la RAI emploie des reporters-femmes et, même, des commentateurs-femmes. "Dimanche Sports" est présentée par Razi Ganzouï aidé , en cela, par notre talentueuse consœur Raja Saadani.

La Tunisie, pays du Code du Statut Personnel, de l'émancipation de la femme ne saurait tolérer ces crises de misogynie telle que la vôtre. Nous sommes fiers que les femmes soient partout. Et pourquoi pas dans un commentaire sur le football. Si vous étiez journaliste, vous interdiriez-vous de faire un reportage sur la mode féminine?

En fait vous êtes vous jamais fait cuire un œuf? Que disons-nous là! Quel affront! La cuisine c'est le domaine des femmes.

Et vous n'êtes même pas macho. Ce n'est pas donné à n'importe qui. Vous êtes lamentablement misogyne.

"Nos regards"

12:31 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : insolite presse le temps |  Facebook

vendredi, 13 juillet 2007

chez SBF !

bizarre soirée du 11 chz Saber befraj

 c'était une soirée pour le mariage de son frère

 y avait énormément de monde 

et surtout la prsence de la famille étoilée

 notamment les nouvelles recrues 

http://www.dailymotion.com/maxula/video/x2j04p_12juillet2007-222_blog

 

12:25 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

mardi, 03 juillet 2007

cinema cinema cinema tchit tcha7 !

je n'ai trouvé meilleur titre que ce jingle de canal + horizons annonçant un film

78802778bf2451588866f1b59f9f4878.jpg

 la semaine denière, en ragardant les news concernant l'investiture de gordon brown en UK, un ami naivement optimiste m'a dit qu'il pensait qu'une page était tournée au royaume Uni ..

 je lui ai dit que rien n'en sera .. et que trés vite l'"on" imposera à ce Brown de suivr les pas des USA ..

 moins d'une semaine aprés .. et voilà le film des attentas dits "ratés"

comme d'habitude .. on simule des tentatives d'attentats .. et Mr Brown ne pourra rien changer à la politique agressive du RU ..

et oui ..

 

08:35 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

vendredi, 15 juin 2007

Srebrenica : win trou7 ya ....

Des familles de Srebrenica porteront plainte contre les Pays-Bas

AMSTERDAM (Reuters) - Des familles des victimes du massacre de Srebrenica, perpétré en Bosnie en 1995, vont poursuivre en justice les Pays-Bas et les Nations unies, qu'elles accusent d'avoir laissé faire, annoncent leurs avocats.

Un cabinet d'avocats représentant environ 6.000 personnes, membres des familles des victimes, a annoncé qu'il porterait plainte lundi.

Lors de la guerre en Bosnie (1992-95) Srebrenica avait été déclarée "enclave protégée" par l'ONU qui y avait déployé une unité de l'armée néerlandaise.

Ces soldats légèrement armés et dépourvus d'appui aérien ont été contraints d'abandonner l'enclave aux forces bosno-serbes, qui ont emmené et massacré quelque 8.000 Musulmans qui comptaient sur la protection des soldats néerlandais.

Le gouvernement néerlandais de Wim Kok a démissionné en 2002 après la publication d'un rapport qui accusait la classe politique néerlandaise d'avoir confié une "mission impossible" à ses soldats sous mandat de l'Onu.

"Ces trois dernières années, les arguments se sont accumulés contre l'Etat néerlandais et les Nations Unies, qui sont tenus partiellement responsables de la prise de l'enclave et du génocide qui a suivi", explique le cabinet Van Diepen Van der Kroef dans un communiqué.

"Dans cette affaire, les proches rescapés de ce drame doivent, enfin, se voir accorder reconnaissance et justice."

Le cabinet du Premier ministre néerlandais Jan Peter Balkenende n'a pas pu être contacté dans l'immédiat.

15:41 Écrit par petitprince dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : justice srbrenica |  Facebook